Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-séance, l'attention des investisseurs se focalisant désormais sur les Etats-Unis où les négociations budgétaires semblent pour le moment piétiner.

A 12h14, l'indice CAC 40 abandonne 0,36% à 3.489,66 points dans des volumes qui restent toujours aussi faibles (moins de 540 millions d'euros ayant changé de mains sur NYSE Euronext). Le mois de novembre, qui promet déjà d'être l'un des 10 plus faibles en la matière depuis fin 2007, pourrait être le plus faible depuis le début de l'année :

* Les VALEURS CYCLIQUES sont victimes des préoccupations des investisseurs sur la situation budgétaire américaine qui menace la croissance des Etats-Unis si aucune solution n'est trouvée entre Démocrates et Républicains.

STMICROELECTRONICS cède 1,79%, RENAULT 1,66% et BOUYGUES 1,39%. L'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base lâche 0,78% et celui de la construction 0,45%.

* LAFARGE (-2,13%) accuse la plus forte baisse du CAC 40. Berenberg, qui a abaissé sa recommandation d'"acheter" à "conserver" sur le titre, estime également que la valeur est moins intéressante après avoir flambé de 60% depuis le début de l'année, et voit peu de catalyseur à cour terme.

* Les BANQUES de la zone euro (-1,44%) sont plombées par plusieurs mauvaises nouvelles.

Les établissements grecs (-4,64%) pâtissent à nouveau des possibles conséquences pour leurs fonds propres du plan de rachat de dette du pays, l'Union européenne a chiffré le coût de la restructuration du secteur bancaire espagnol (-1,4%) à 37 milliards d'euros, et Moody's pourrait dégrader la note de Banco Popolare (-4,94%).

BNP PARIBAS lâche 1,8%, SOCIETE GENERALE 1,31% et CREDIT AGRICOLE 0,72%.

* A rebours de tendance, VEOLIA ENVIRONNEMENT (+2,3% à 8,105 euros) rebondit sur un support technique situé autour de 7,8-7,9 euros et teste une résistance vers 8,1 euros.

* ALCATEL-LUCENT prend 1,58%. Dans un entretien à L'Express, Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des Petites et moyennes entreprises, a estimé qu'un rapprochement entre Alcatel-Lucent et Nokia Siemens Network méritait d'être étudié.

* FAIVELEY TRANSPORT prend 3,24% au lendemain de l'annonce par l'équipementier ferroviaire d'une augmentation de 30% de son résultat opérationnel semestriel.

* BOIRON est en hausse de 6,75%, la société spécialisée dans les médicaments homéopathiques ayant annoncé la veille la vente prochaine des parts du laboratoire Pierre Fabre dans le groupe.

* BOURBON recule de 3,62%, plus forte baisse du SBF 120, à 21,57 euros. La valeur ne fera plus partie de l'indice européen Stoxx 600 à partir du 24 décembre, a annoncé Stoxx mardi soir.

Hugues Naka, responsable du cabinet indépendant d'analyse technique Kita First, se montre prudent à court terme sur le titre, aucun support important n'ayant en effet été cassé. Selon lui, une clôture sous la zone de support établie à 21,05-21,30 euros est nécessaire pour réduire la probabilité d'un rebond technique vers les 24 euros et permettre un retour à l'objectif intermédiaire de 20 euros.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...