Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

tradingsat

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, en légère hausse de 0,26% à 4.323,75 points à 12h15, la progression des valeurs bancaires compensant la croissance décevante des ventes de LVMH.

* ACCORHOTELS est en hausse de 3,99%, plus forte hausse du CAC 40. Le groupe hôtelier chinois Jin Jiang pourrait porter sa participation à environ 20%, selon l'agence Bloomberg.

* ARCELORMITTAL gagne 3,05% et est à son plus haut niveau depuis octobre 2015 à la faveur d'une note sectorielle de Goldman Sachs, qui passe à l'achat sur le titre et souligne l'amélioration du bilan du géant minier ainsi que le potentiel de rebond de la demande d'acier en Chine.

* Les VALEURS BANCAIRES sont en hausse pour la troisième séance consécutive, dans le sillage des banques italiennes (+1,2%), qui ont convenu de créer un fonds de cinq milliards d'euros pour redresser les banques les plus faibles.

CRÉDIT AGRICOLE gagne 2,61%, BNP PARIBAS 1,97% et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 2,02%.

* Les VALEURS DU LUXE s'échangent en baisse, pénalisées par le ralentissement de la croissance organique de LVMH, plombé par la stagnation des ventes de sa division phare, la mode-maroquinerie.

LVMH perd 1,95%, plus forte baisse du CAC 40, entraînant KERING (-0,63%) et HERMES INTERNATIONAL (-0,39%).

* GROUPE FNAC (+6,37%) signe la plus forte hausse du CAC Mid & Small. VIVENDI (-0,03%) a annoncé lundi soir son entrée au capital du groupe à hauteur de 15% via une augmentation de capital réservée de 159 millions d'euros.

* BOUYGUES (+1,54%) a annoncé mardi que sa filiale Bouygues Construction avait signé avec le fond souverain Abu Dhabi Investment Authority (ADIA) un contrat de promotion immobilière pour la réalisation de la tour Alto à la Défense, portant sur un montant "d'environ 200 millions d'euros".

* DASSAULT AVIATION perd 2,21%. Goldman Sachs a abaissé sa recommandation à "neutre" et retiré le titre de sa liste des valeurs privilégiées à l'achat en Europe, expliquant sa décision par la baisse des ventes de Rafale et de Falcon.

(Joseph Sotinel et Raphaël Bloch, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...