Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, en légère baisse à la mi-journée d'une séance marquée par la publication de plusieurs résultats d'entreprises.

A 12h32, l'indice CAC 40 cède 0,24% à 4.874,53 points.

* SAFRAN (+3,33%) est en tête des hausses du CAC 40 et a touché en matinée un plus haut de près de 15 ans, à 63,10 euros, après avoir rassuré les investisseurs avec ses résultats annuels et sa prévision de croissance pour 2015.

* GEMALTO grimpe de 2,91% après avoir indiqué que le piratage dont il a été l'objet en 2010 n'avait pas pu entraîner un vol massif des clés d'encryptage de ses cartes SIM car ces attaques n'ont touché que les parties externes de son réseau, où ne sont stockées ni ces clés, ni les données de ses clients.

* AXA (+2,8%) a annoncé un bénéfice net en hausse de 12% en 2014 à 5,02 milliards d'euros, grâce notamment à la baisse de ses frais généraux, et s'est dit confiant d'atteindre l'objectif d'économies qu'il s'est fixé pour la fin de l'année.

* EDF gagne 1,3%. Sa filiale Energies Nouvelles a annoncé son implantation au Brésil, son premier marché en Amérique latine, et l'acquisition d'une part majoritaire dans un portefeuille local de 800 MW de projets éoliens. (Le communiqué: http://bit.ly/1AJI9iK)

* Le SECTEUR AUTOMOBILE européen (-0,94%) accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe. Des stratégistes s'interrogent sur les estimations des analystes et se demandent si l'effet changes favorable n'est pas surestimé par le marché. RENAULT (-1,92%) enregistre la plus forte baisse du CAC 40 et PSA se replie de 2,66%.

* MICHELIN perd 1,85%. Des analystes soulignent la concurrence accrue sur le marché du fabricant de pneumatiques, ce qui pourrait limiter la croissance du groupe.

* Les BANQUES de la zone euro reculent de 1,12% avec les établissements grecs (-5,6%). Le président de la BCE a accueilli avec circonspection le plan de réformes présenté par Athènes.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE perd 1,76%, BNP PARIBAS 1,46% et CRÉDIT AGRICOLE 0,9%.

* CARREFOUR recule de 1,81%. Des analystes expliquent que le distributeur pourrait décevoir jeudi 5 mars lors de la publication de ses résultats annuels, et s'interrogent sur la situation managériale du groupe dont le PDG est en convalescence après une intervention chirurgicale.

* AIRBUS GROUP (-1,35%) pourrait annoncer jusqu'à 500 millions d'euros de provisions liées aux nouveaux retards de l'avion de transport militaire A400M lors de la publication de ses comptes 2014 vendredi, estiment des analystes.

* VALEO cède 0,86%, le marché profitant de l'annonce la veille par l'équipementier automobile de résultats jugés solides pour prendre ses bénéfices sur la valeur avant sa journée investisseurs du 16 mars.

A l'inverse, PLASTIC OMNIUM gagne 2,13% après avoir confirmé viser un chiffre d'affaires de sept milliards d'euros en 2018 et une progression de son activité deux fois plus rapide que celle du marché d'ici à cette date.

* GENFIT perd encore 6,78%, plus forte baisse du SBF 120, au lendemain d'une baisse de plus de 3%, la valeur marquant une pause après la multiplication de plus hauts boursiers sur fond, notamment, de rumeurs de marché évoquant un éventuel rachat de la société biopharmaceutique.

* IPSOS abandonne 5,04% après la publication par le groupe d'études et de sondages de résultats annuels pénalisés par des effets de change négatifs.

* VALLOUREC baisse de 4,84%, le groupe ayant dit s'attendre à une année 2015 encore difficile après avoir essuyé une perte nette l'an dernier.

* SUEZ ENVIRONNEMENT (-4,63%) a publié des résultats en hausse au titre de 2014, grâce notamment à ses activités dans l'eau en Europe, et a fait savoir qu'il souhaitait accélérer sa croissance d'ici à 2017. Des investisseurs estiment cependant que les fondamentaux et les perspectives du groupe sont déjà bien intégrés dans les cours actuels.

* ATOS est en baisse de 3,71%. Le fonds PAI Partners a annoncé sa sortie du capital d'Atos à la suite de la vente d'un bloc de 9% du capital de la SSII française, confirmant des informations de Reuters.

* EURONEXT (+7,2%) signe la plus forte hausse du SBF 120 dans des volumes représentant 2,1 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois échangés sur les plates-formes de l'opérateur boursier, le groupe ayant relevé ses objectifs 2016 d'économies et de marge d'Ebitda.

* BOLLORÉ (+2,48%) a inscrit un nouveau plus haut historique en matinée, à 5,20 euros, sur fond d'intérêt croissant pour le groupe industriel diversifié.

* DEINOVE s'envole de 26,86%. La biotech spécialisée dans les biocarburants a délivré son premier brevet aux États-Unis, premier marché mondial de l'éthanol, et avoir rejoint l'association américaine BIO (Biotechnology Industry Organization). (Le communiqué: http://bit.ly/1Frb4cm)

PUBLICATIONS de résultats annuels après Bourse:

* SAINT-GOBAIN

* EIFFAGE

* TELEPERFORMANCE

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...