Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

nPARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 cédait 0,55% à 4.670 points à 13h30 dans l'attente de l'issue de la réunion de l'Eurogroupe consacrée à la Grèce:

* Les valeurs de la DISTRIBUTION (-0,78%) accusent la plus forte baisse sectorielle en Europe, subissant, ainsi que la CONSTRUCTION (-0,5%) et L'AUTOMOBILE (-0,47%), des prises de bénéfice.

LAFARGE (-1,54%) signe la plus forte baisse du CAC 40. SAINT-GOBAIN perd 0,98% et VINCI 0,97%.

En revanche, BOUYGUES s'adjuge 1,4%, plus forte hausse du CAC 40, des traders évoquant des rumeurs selon lesquelles Numericable-SFR (+0,21%) serait intéressé par Bouygues Telecom, filiale de téléphonie mobile du groupe de BTP.

CASINO perd 1,7% et RALLYE 1%. Raymond James a abaissé sa recommandation sur le distributeur et sa holding de contrôle, de performance en ligne à sous-performance. CARREFOUR cède 0,5%.

* Les PÉTROLIÈRES (-0,98%) sont à nouveau malmenées du fait d'une rechute des cours du brut.

TOTAL lâche 0,56% et TECHNIP 0,4%. CGG (-3,28%) accuse la plus forte baisse du SBF 120. MAUREL & PROM perd 2,1% et VALLOUREC 0,56%.

* EDF gagne 0,8% à 24,36 euros. Bryan Garnier a entamé la couverture de la valeur en recommandant l'achat, avec un objectif de cours de 28 euros.

* ELIS, plus gros volume de la cote, a fait son entrée en Bourse sans grand relief, sous forme de promesses jusqu'à la clôture jeudi. Le titre se traite à 13,3 euros, soit une hausse de 2,3% par rapport à son cours d'introduction à 13 euros.

* BIC (+3,2%) signe la plus forte du SBF 120 après avoir publié des résultats 2014 en progression, grâce notamment à de bonnes performances en Europe. Le fabricant de stylos, briquets et rasoirs jetables estime que 2015 sera une nouvelle année de croissance dans toutes ses activités.

* AIR FRANCE-KLM gagne 1,18%. Société générale a relevé son conseil de conserver à acheter avec un objectif de cours porté de 7,8 à 10,4 euros. Le broker explique qu'il devient positif sur la valeur pour deux raisons : il prévoit une faiblesse des cours du pétrole de longue durée et le management a annoncé des mesures supplémentaires de réduction des coûts.

* LAGARDERE perd 3,06%, plusieurs brokers ayant réitéré leur conseil de vendre la valeur ou ayant abaissé leur recommandation.

* HAULOTTE GROUP (-6,2%) signe la plus forte baisse de l'indice CAC Mid & Small. Le groupe, dont le chiffre d'affaires a progressé de 20% en 2014, s'attend à un ralentissement de sa croissance cette année, à un rythme proche de 5% (contre un consensus Thomson Reuters I/B/E/S de +11,6%), en raison du contexte macro-économique et géopolitique incertain.

* DERICHEBOURG perd 2,8% après avoir indiqué que la tendance baissière des prix des matières premières affectait son chiffre d'affaires, mais pas ses résultats qui résistent sous l'effet de la limitation des stocks et d'une maîtrise des frais. Le chiffre d'affaires du groupe au premier trimestre 2014-2015 a reculé de 4,8%, pénalisé par la baisse des prix unitaires des ferrailles et de leur volume.

* RUBIS (-0,89%) a annoncé une hausse de 5% de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre et de 1% sur l'année, à 2,79 milliards d'euros, en ligne avec le consensus Thomson Reuters I/B/E/S (2,77 milliards).

* CARMAT recule de 4,98%. Le concepteur du coeur artificiel a annoncé que l'ensemble de ses ressources financières allaient lui permettre de poursuivre son développement clinique et d'assurer l'avancement de ses activités jusqu'en 2016.

* AKKA TECHNOLOGIES (-1,78%) a dit viser à moyen terme un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros et une marge opérationnelle courante comprise entre 8% et 10%, après avoir enregistré 885,6 millions d'euros de revenus en 2014 (+0,9% à périmètre et changes constants), en ligne avec les objectifs communiqués au marché en début d'année dernière.

(Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...