Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée après la publication d'indicateurs de la croissance du secteur privé en zone euro jugés rassurants en août, malgré son ralentissement, en l'absence de "dérapage".

A 12h22, l'indice CAC 40 gagne 0,64% à 4.267,75 points.

* Les VALEURS CYCLIQUES progressent, malgré le ralentissement observé ce mois-ci dans le secteur privé en zone euro, l'indice composite des directeurs d'achat (PMI) de Markit ressortant néanmoins au-dessus de la barre de 50 qui sépare la contraction de la croissance et permet d'envisager une hausse de 0,3% du PIB de la région au troisième trimestre.

BOUYGUES (+1,92%) est en tête des hausses du CAC 40, ALSTOM gagne 1,34% et SCHNEIDER ELECTRIC 1,22%.

ACCOR (+1,34%) profite également de plusieurs notes d'analystes anticipant la publication le 26 août par le groupe hôtelier de résultats semestriels qui pourraient surprendre favorablement, compte tenu d'attentes jugées "conservatrices", et l'annonce à cette occasion de détails sur la restructuration de l'entreprise.

De son côté, ALCATEL-LUCENT (+1,18%) a annoncé que sa filiale américaine avait procédé au remboursement anticipé d'un crédit garanti de 1,75 milliard de dollars (1,32 milliard d'euros).

* En revanche, GDF SUEZ perd encore 0,86%, plus forte baisse du CAC 40 au lendemain d'un recul de 2,3% résultant d'une information de la télévision belge VRT selon laquelle deux réacteurs nucléaires belges exploités par Electrabel, filiale de GDF Suez, pourraient rester à l'arrêt jusqu'au printemps ou ne jamais redémarrer.

* ERAMET (-2,63%) accuse le plus fort repli du SBF 120 après avoir été contraint de suspendre certaines activités minières au Sénégal. Le groupe minier est également pénalisé par le ralentissement de la croissance du secteur manufacturier chinois en août.

* IPSEN recule de 2,44% à 32,195 euros, la valeur n'ayant pas réussi à confirmer les franchissements de la veille de ses moyennes mobiles à 50 et 200 jours, à respectivement 33,086 euros et 32,515 euros. Par ailleurs, le groupe doit publier ses résultats semestriels le 29 août et des analystes espèrent que le groupe donnera des précisions à cette occasion sur les effets de la crise entre la Russie et l'Ukraine.

* TF1 baisse de 0,35% dans le sillage de RTL Group qui chute de 6,26% après avoir revu en baisse ses objectifs financiers pour l'année en cours.

* AIR FRANCE-KLM avance de 3,38%, plus forte hausse du SBF 120, dans le sillage d'Air Berlin qui bondit de 9,3% après l'annonce de nouvelles mesures visant à rétablir sa profitabilité.

* STMICROELECTRONICS (+2,84%) profite du rachat par Infineon (-0,03%) de l'américain International Rectifier pour un montant de trois milliards de dollars (2,26 milliards d'euros) en numéraire.

* ATOS s'octroie 2,29% à 56,81 euros. Selon des traders, Goldman Sachs a repris la couverture du titre en conseillant d'acheter la valeur avec un objectif de cours de 85 euros.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...