Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 évolue peu (+0,06% à 4.463,31 points à 12h32) au lendemain d'une baisse de 1,28% sous l'effet cumulé des inquiétudes entourant le conflit en Irak et le sérieux trou d'air de l'économie américaine au premier trimestre.

* DANONE (+2,9%) est largement en tête des hausses de l'indice CAC 40 après que Natixis a relevé son conseil sur le titre de "neutre" à "achat", estimant que faute d'un redressement durable de sa rentabilité et de son profil de risque, le géant agroalimentaire français sera la cible d'une OPA.

* Des valeurs CYCLIQUES, délaissées mercredi, se reprennent modestement. LAFARGE gagne 0,83%, ALCATEL-LUCENT 0,98%, TECHNIP 0,85%.

SAINT-GOBAIN rebondit de 0,89% après une perte de 5,74% au cours des quatre dernières séances.

* ESSILOR gagne 0,86% et semble avoir rassuré les investisseurs sur ses perspectives à la fois de croissance organique, de croissance externe et de génération de cash flow disponible lors d'une réunion organisée mercredi à Londres. Société générale réitère son conseil d'achat.

* BNP PARIBAS (+0,54%) espère que l'amende qu'elle se prépare à devoir acquitter aux Etats-Unis pour avoir contourné les règles d'embargo pendant plusieurs années s'établira autour de sept à huit milliards de dollars, ont déclaré à Reuters deux sources au fait des discussions.

* GEMALTO perd 1,39% à 75,05 euros, plus forte baisse du CAC 40, et confirme l'accélération d'un mouvement technique à la baisse depuis que le titre est passé le 19 juin en dessous de ses moyennes mobiles à 20 jours (81,064 euros) et 50 jours (80,649).

* PSA PEUGEOT CITROËN (+2,5%) a annoncé jeudi la signature avec ses six syndicats d'un accord visant à encourager les départs dans les métiers exposés à des sureffectifs, dans le cadre de son accord de compétitivité.

* SOITEC perd encore 2,4% à 2,32 euros, plus forte baisse du SBF 120, après avoir chuté de 7,45% mercredi après l'annonce du lancement d'une augmentation de capital jugée très dilutive.

(Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...