Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40, après un début de séance hésitant, est passé dans le rouge (-0,43% à 4.365,66 points vers 12h35), la baisse de l'indice ZEW du sentiment des investisseurs allemands plus forte que prévu en avril pesant sur les marchés actions d'autant que la détérioration est attribuée à la crise ukrainienne.

* L'OREAL (+1,78%) signe la plus forte hausse du CAC 40 le ralentissement de la croissance organique au 1er trimestre étant anticipé. JP Morgan réitère son conseil d'achat, estimant que l'accélération de l'activité en Europe occidentale a compensé le ralentissement ailleurs, notamment aux Etats-Unis.

* Les valeurs bancaires, les produits de base et minières, l'automobile, la construction pèsent lourdement sur la cote.

* LAFARGE (-2,17%) accuse la plus forte baisse du CAC 40. ARCELORMITTAL perd 1,75%, VALLOUREC 1,4%, SCHNEIDER 1,29% et RENAULT 1,22%.

* ALSTOM perd 1,14%. Le groupe va supprimer près de 400 nouveaux emplois dans le cadre de la réorganisation de deux sites de sa branche Alstom Transport, le siège de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) et l'usine de Barcelone en Espagne.

* SODEXO, plus forte hausse du SBF 120, gagne 3,89% à 77,81 euros. Deutsche Bank a relevé sa recommandation de "conserver" à "achat" et porté son objectif de cours de 74 à 86 euros.

* A l'inverse, SOITEC (-11,76%) accuse la plus forte baisse du SBF 120, la technologie du spécialiste des matériaux semi-conducteurs n'ayant pas été retenue pour un projet de centrale solaire aux Etats-Unis.

* ACCOR (-0,95%) a annoncé mardi la nomination de John Ozinga au poste nouvellement créé de directeur général d'HotelInvest, le pôle immobilier du groupe, de loin la plus importante des deux divisions issues de la réorganisation du groupe hôtelier en novembre dernier.

* VEOLIA perd 1,1%. L'actionnaire majoritaire de la SNCM, Transdev, n'a pas obtenu lundi la révocation de Gérard Couturier, président du conseil de surveillance de la compagnie maritime. Détenu à parité par la CDC et Veolia, Transdev est actionnaire à 66% de la SNCM.

* HAULOTTE GROUP gagne 3,52%. Le spécialiste des nacelles élévatrices, a confirmé viser une hausse de plus de 10% de son chiffre d'affaires cette année après une augmentation de 13% de ses ventes à 89,3 millions d'euros au premier trimestre grâce à l'Amérique du Nord et l'Asie-Pacifique, ainsi que de ses prises de commandes.

* AUDIKA chute de 4,84% au lendemain d'une progression de 6,36% Le spécialiste de la correction auditive a renoué avec la croissance au T1 avec un chiffre d'affaires de 24,1 millions d'euros (+4,3%, soit +2,8% en interne), en ligne avec les attentes. Techniquement, le titre teste une zone de support à 11,37 euros, sa moyenne mobile à 20 jours franchie en hausse vendredi.

(Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Belot)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...