Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

tradingsat

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-séance, portée par l'accord préliminaire à Genève sur le nucléaire iranien qui conforte l'appétit des investisseurs pour les actifs risqués.

A 13h30, l'indice CAC 40 prend 0,51% à 4.300,37 points.

Les valeurs de l'automobile profitent à plein de l'accord de Genève.

* PSA PEUGEOT CITROËN gagne 4,45% et enregistre la meilleure performance du SBF 120. Le titre est aussi soutenu par des informations concernant la direction du groupe. Selon des sources proches du dossier, PSA annoncera ce soir aux représentants syndicaux que Carlos Tavares, ex-directeur général délégué de Renault, est nommé numéro deux du groupe.

* RENAULT gagne 1,26%. Les deux constructeurs automobiles français étaient les mieux placés du secteur en Iran avant l'embargo commercial.

* L'équipementier PLASTIC OMNIUM prend 3,5% et FAURECIA, détenu à 57% par PSA, prend 2,2%. Selon un analyste, Faurecia, qui tient aujourd'hui une journée investisseurs, a convaincu sur ses perspectives.

* Les FINANCIERES et d'autres valeurs CYCLIQUES profitent aussi du sentiment positif généré par l'accord de Genève.

SOCIETE GENERALE progresse de 2,12%, plus forte progression du CAC 40, AXA prend 1,47%, et CREDIT AGRICOLE 0,81%.

SOLVAY gagne 1,91%, SCHNEIDER ELECTRIC 1,23% et SAINT GOBAIN 1,07%.

* Dans ce contexte, seules quelques valeurs du CAC 40 sont en baisse, surtout des défensives, comme ESSILOR qui est la plus forte baisse de l'indice avec un repli de 0,72%,

* EADS gagne 1,2%. Le groupe prévoit de fermer le siège de sa division Cassidian à Unterschleissheim, près de Munich, dans le cadre de sa réorganisation, selon le Süddeutsche Zeitung.

* NEOPOST progresse de 3,94% après avoir franchi une résistance à 56,85 euros.

* MEDICA (-3,2%) enregistre le plus fort repli du SBF 120 sur des prises de bénéfice après un gain de près de 5% consécutif à l'annonce de son rachat par Korian la semaine dernière. Selon un analyste, ce projet de fusion ne constitue pas un potentiel de hausse à court terme.

* GAMELOFT (-1,55%) poursuit son mouvement baissier amorcé la semaine dernière sur des craintes de révision en baisse du consensus après une note de Natixis.

Constance de Cambiaire, Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...