Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, qui évolue en baisse comme l'ensemble des places européennes, les investisseurs jouant le carte de la prudence dans la crainte de voir la Réserve fédérale américaine réduire plus tôt que prévu sa politique monétaire ultra-accommodante.

Le CAC (-1,15% à 4.232 points vers 14h00) est à la traîne des Bourses européennes après l'abaissement par Standard & Poor's de la note souveraine de la France, à AA contre AA+.

* L'indice européen des valeurs bancaires perd 1,2% et pâti lui aussi des anticipation d'une baisse plus tôt que prévu des rachats d'actifs de la Fed.

SOCIETE GENERALE signe la plus forte baisse du CAC 40 (-2,92%) et AXA perd 2,24%.

* VALLOUREC perd 2,6% malgré la publication jeudi de résultats en hausse au troisième trimestre, une nouvelle fois portés par ses marchés pétrole et gaz. Toutefois, le groupe a confirmé que ses performances du quatrième trimestre seraient freinées par le Brésil.

* BOLLORE chute de 7,11% et accuse la plus forte baisse de l'indice SBF 120 dans des volumes nourris, la valeur du groupe diversifié, qui vient d'introduire en Bourse Blue Solutions (-2,65%), reprenant son souffle après l'envolée de ces derniers mois.

* PEUGEOT perd 4,68% à 9,923 euros, le titre testant un support compris entre 10 et 10,10 euros.

* TOTAL (-1,60%) Le GROUPE BRUXELLES LAMBERT (-3,95%) a cédé 0,3% du capital du groupe pétrolier, via un placement privé, au prix de 43,88 euros par action, soit un montant global de 360 millions d'euros, a annoncé vendredi a Société générale, en charge de l'opération.

* JCDECAUX perd -3,4% à 28,0 euros, après avoir annoncé viser seulement à une croissance organique "légèrement positive" en 2013. CM-CIC reste à alléger sur le titre avec un objectif de cours à 24 euros (contre 19,50 auparavant).

* DERICHEBOURG perd 2,25% après avoir fait état d'une baisse de son chiffre d'affaires pour son exercice 2012-2013 à cause du recul, lié à la conjoncture, de son activité de services à l'environnement.

* THEOLIA recule de 2,19% après l'annonce d'un chiffre d'affaires pour les neufs premiers mois de l'année en hausse de 33% à 63,3 millions d'euros en données publiées mais une baisse de 16,4% à périmètre constant.

Communiqué : http://link.reuters.com/typ54v

* BENETEAU (-1,42%) a publié jeudi un résultat opérationnel finalement à l'équilibre pour son exercice 2012-2013 grâce à une activité meilleure qu'attendue tant dans les bateaux que dans l'habitat. Néanmoins, le groupe ne distribuera pas de dividende pour cet exercice clos le 31 août.

A rebours de tendance, ARCELORMITTAL (+3,06%) poursuit sur sa lancée et signe la meilleure des rares hausses du CAC 40 et du SBF 120, après avoir progressé de 3,85% jeudi après un Ebitda trimestriel supérieur aux attentes. Par ailleurs, plusieurs analystes, dont HSBC et Crédit Suisse ont relevé leur objectif de cours sur le titre au lendemain de cette publication.

* NUMERICABLE bondit de 9,7% pour son premier jours à la Bourse de Paris. Son introduction en Bourse doit permettre au câblo-opérateur de lever 652,2 millions d'euros, un montant qui pourrait être porté à 750 millions si l'option de surallocation était exercée.

* SES gagne 2,62% après avoir confirmé vendredi ses objectifs de 2013, à la suite de résultats du troisième trimestre qui ont légèrement dépassé les attentes.

* AB SCIENCE (+2,14%) poursuit sa hausse dans des volumes représentant plus de deux fois leur volume quotidien des trois derniers mois. Sur les quatre dernières séances, le titre avait déjà bondi de 17%, dopé par des études prometteuses pour l'utilisation de sa molécule vedette, le masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

* AREVA (+1,84%) a annoncé jeudi avoir remporté un contrat de 1,25 milliard d'euros auprès de l'électricien brésilien Eletrobras Eletronuclear portant sur l'achèvement de la construction du troisième réacteur brésilien, situé sur le site d'Angra dans l'Etat de Rio de Janeiro.

* MR BRICOLAGE (+1,63%) a publié jeudi un chiffre d'affaires en progression de 4% au troisième trimestre grâce notamment à la montée en puissance des ventes en ligne.

Constance de Cambiaire, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...