Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, en légère baisse à la mi-journée, les investisseurs s'interrogeant sur le prochain catalyseur du marché après les chiffres de l'emploi américain publiés vendredi et des statistiques confirmant un ralentissement économique en Chine.

A 13h03, l'indice CAC 40 cède 0,16% à 3.866,46 points, après avoir reculé de 4,4% depuis le 28 mai sur fond d'inquiétudes à l'égard de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine:

* De nombreuses VALEURS DÉFENSIVES sont pénalisées par les rotations de portefeuilles de certains gérants vers des titres plus cycliques, après la performance des valeurs offrant des rendements ou une bonne visibilité sur leurs résultats tout en étant relativement peu sensibles aux soubresauts macroéconomiques.

VIVENDI cède 1,5%, plus forte baisse du CAC 40, VEOLIA ENVIRONNEMENT perd 0,89%, GDF SUEZ 0,68%, UNIBAIL-RODAMCO 0,54%, PERNOD RICARD 0,4%, SANOFI 0,31% et AIR LIQUIDE 0,28%. L'indice Stoxx du secteur agroalimentaire européen abandonne 0,4% et celui des Utilities 0,17%.

A l'inverse, TECHNIP gagne 1,55%, RENAULT 1,33%, GEMALTO 1,26% et CAPGEMINI 0,89%. L'indice Stoxx du secteur automobile grimpe de 0,61% et celui de la chimie de 0,58%.

* ORANGE (-1,48%) pâtit également du placement en garde à vue, selon une source judiciaire, de son PDG dans l'enquête sur l'affaire Tapie.

* Le SECTEUR DES RESSOURCES de BASE (-1,8%) accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe, plombée par les statistiques économiques chinoises. ARCELORMITTAL lâche 1,14% et APERAM 1,84%.

* TOTAL perd 0,66%. Le Qatar a augmenté de 3% à 4,8% sa participation au capital de Total depuis un an, selon une information du site internet Wansquare. Personne n'était disponible dans l'immédiat chez Total pour commenter ces informations.

* KERING (ex-PPR) (+2,14%) signe la plus forte hausse du CAC 40, des analystes se montrant optimistes sur le groupe de luxe après une rencontre avec les investisseurs organisée par sa filiale Gucci en fin de semaine dernière.

* SAFRAN s'octroie 2,13%. Selon le journal Il Sole 24 Ore, Safran, THALES (+1,61%) et EADS (-0,45%) comptent parmi cinq candidats attendus pour le rachat d'Avio Spazio, le spécialiste italien des systèmes de propulsion pour satellites.

* BOLLORE progresse de 3,47%, plus forte hausse du SBF 120, après avoir déjà progressé de 4,3% vendredi, le groupe diversifié -présent aussi bien dans la distribution d'énergie que la communication- continuant de profiter de ses perspectives de développement et du projet d'introduction en Bourse, fin octobre, de son activité de batteries et de véhicules électriques.

* UBISOFT (+3,45% à 10,5 euros) retrouve son niveau d'avril 2010, la valeur ayant franchi une résistance technique entre 10,4 et 10,5 euros.

* SCOR avance de 2,06%. JPMorgan a relevé vendredi son conseil sur le titre de "neutre" à "surpondérer" à la suite de l'annonce du rachat des activités américaines de réassurance-vie de Generali.

* ILIAD grimpe de 1,23% alors que Deutsche Bank a relevé son objectif de cours sur la valeur de 149 à 165 euros, le broker estimant que la maison mère de Free devrait afficher de solides performances financière et opérationnelle cette année.

* ALTRAN TECHNOLOGIES cède encore 2,98%, plus forte baisse du SBF 120, après sa baisse de plus de 6% vendredi consécutive à une dégradation d'Exane BNP Paribas sur la valeur de "surperformer" à "neutre" en raison d'un ratio rendement-risque que le broker juge "moins favorable".

En outre, 29.644.052 actions nouvelles ont été assimilées vendredi dernier sur Euronext Paris portant le nombre de titres en circulation d'Altran de 144.928.372 à 174.572.424 unités.

* MAUREL ET PROM recule de 2,37%. Selon Bloomberg citant des propos d'Eurasia Group, Maurel et Prom pourrait être la prochaine cible du gouvernement gabonais après Sinopec-Addax, qui s'est vu retirer sa licence de production sur le champ Obangue, indique un trader.

* REXEL se replie de 0,57%. HSBC a abaissé sa recommandation à "sous-pondérer", contre "neutre", le broker estimant que la situation économique mondiale pourrait remettre en cause l'objectif du distributeur de matériel électrique d'une croissance organique légèrement positive cette année.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Benjamin Mallet

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...