Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 perd 0,85% à 4.016,26 points à midi, corrigeant en partie, comme les autres indices boursiers, la hausse de la veille (+1,39%).

Des indicateurs confirmant la reprise de l'économie américaine, salués mardi, nourrissent mercredi un retour de craintes d'un début de sortie de la politiques ultra-accommodante de la Fed :

* EADS (+1,26%), qui doit tenir son assemblée générale dans l'après-midi à Amsterdam, signe la plus forte des rares hausses du CAC 40, soutenu par la fermeté du dollar contre l'euro.

* Les craintes entourant les politiques non conventionnelles des banques centrales créent un prétexte à des prises de bénéfice. LVMH (-2,32%), qui a gagné plus de 16% depuis le début du rally boursier le 18 avril, accuse la plus forte baisse du CAC 40, suivi de CARREFOUR qui perd 2,97% (-16% depuis le 18 avril) et PUBLICIS (-2,34% après une hausse de plus de 14%).

* Prise de bénéfices également sur STMICROELECTRONICS (-2,09%) malgré la cession à Intel des activités GPS de ST-Ericsson, coentreprise déficitaire du groupe français et du suédois Ericsson.

* PSA (-1,4%) réduit ses pertes, un porte-parole du groupe ayant déclaré qu'une augmentation de capital "n'est pas d'actualité" à la suite d'informations de presse sur un nouvel appel au marché.

* TECHNICOLOR (-2,7%) accuse la plus forte baisse du SBF 120 après que Goldman Sachs a abaissé son conseil d'achat à neutre.

* VIRBAC (+2,25% à 163,60 euros), plus forte hausse du SBF 120, rebondit sur une ligne de tendance haussière passant entre 159 et 160 euros.

* CLUB MÉDITERRANÉE progresse de 2,2% à 17,65 euros, se traitant autour du prix d'acquisition à 17 euros par action proposé lundi par le chinois Fosun et Axa PE. L'Association pour la défense des actionnaires minoritaires (Adam) juge contestable le montage du projet d'OPA.

Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...