Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée sur fond de craintes croissantes à l'égard de l'économie mondiale après les coupes budgétaires annoncées aux Etats-Unis et le ralentissement de la croissance du secteur chinois des services.

A 12h32, l'indice CAC 40 cède 0,35% à 3.687,10 points dans des volumes peu étoffés, seulement 772 millions d'euros ayant changé de mains sur NYSE Euronext.

* Les valeurs CYCLIQUES, et plus particulièrement le secteur des ressources de base, sont plombées par les situations économiques chinoise et américaine qui ravivent les craintes des investisseurs sur la croissance mondiale.

ARCELORMITTAL lâche 2,54%, plus forte baisse du CAC 40, RENAULT recule de 1,65%, SAINT-GOBAIN de 1,6% et SOLVAY de 1,52%. L'indice Stoxx des ressources de base perd 2,39%, plus forte baisse sectorielle en Europe, et l'automobile lâche 1,02%.

* Les BANQUES européennes (-1,44%) pâtissent des résultats de HSBC (-2,9%), montrant une baisse légèrement plus marquée que prévu de son bénéfice imposable 2012.

BNP PARIBAS se replie de 1,39% et SOCIETE GENERALE de 0,54%. CREDIT AGRICOLE (-0,03%) résiste de son côté après que Moody's a relevé de "négative" à "stable" sa perspective sur l'établissement français.

* FRANCE TELECOM (+5,5%) signe la plus forte hausse de l'indice CAC 40 et des valeurs télécoms européennes (+1,15%), soutenue par une note de Morgan Stanley dans laquelle l'intermédiaire estime entre 20% et 50% le potentiel de hausse de la valeur.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT progresse de 4,05% à 10,03 euros, la valeur rebondissant sur un support technique autour de 9,5-9,6 euros pour aller tester une résistance entre 10 et 10,2 euros.

* EADS (+1,77%), qui intégrera à partir du 18 mars l'indice Euro Stoxx 50 en remplacement de Nokia, continue de bénéficier de la baisse de l'euro repassé sous 1,30 dollar contre 1,37 dollar début février, ainsi que de ses perspectives, le groupe européen d'aérospatiale et de défense visant une nouvelle amélioration de sa rentabilité en 2013.

* PLASTIC OMNIUM avance de 4,77% à 32,48 euros, la valeur comblant un "gap" ouvert vendredi entre 32,01 et 32,32 euros à la suite des résultats de l'équipementier, qui gagne 43% depuis le début de l'année.

* EUROFINS SCIENTIFIC (+3,28%) a atteint avec un an d'avance son objectif de chiffre d'affaires en signant en 2012 des revenus supérieurs à un milliard d'euros.

* ARKEMA (-4,35%) accuse la plus forte baisse du SBF 120. Le groupe suisse Klesch a annoncé avoir assigné Arkema devant un tribunal arbitral pour tenter d'obtenir des dommages et intérêts à la suite du rachat l'an dernier de Kem One, le pôle vinylique du groupe français de chimie de spécialités.

* BELVÉDÈRE, suspendue vendredi, plonge de 23,24% dans des volumes représentant 4,7 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, après le vote des actionnaires en faveur du plan de restructuration de la dette du groupe de spiritueux.

* CARMAT grimpe de 4,78%, le concepteur et développeur d'un projet de coeur artificiel rassurant les investisseurs sur sa situation financière malgré une nouvelle perte annuelle en 2012.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...