Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la mi-journée à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-journée à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-journée à la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la mi-journée à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 reste sous 4.800 points et perd 0,52% à 4.790,30 points à 13h20 dans des marchés anxieux à la veille de la conférence de presse que doit tenir Janet Yellen à l'issue de la réunion du comité de politique monétaire (FOMC) de la Fed, les investisseurs attendant notamment de voir si elle donnera des précisions sur la hausse à venir des taux directeurs.

L'enlisement du dossier grec continue de peser.

* AIRBUS GROUP (-1,9%) accuse la plus forte baisse du CAC 40, le constructeur aéronautique ayant enregistré plusieurs reports de commandes d'avions et d'hélicoptères à l'ouverture du salon du Bourget. Airbus Helicopters, qui a dû reporter des livraisons prévues pour l'industrie pétrolière et gazière, a indiqué qu'il s'intéressait à son concurrent américain Sikorsky, que United Technologies cherche à céder.

* ARCELORMITTAL perd 1,8% dans le sillage des cours des métaux, cuivre, acier et minerai de fer notamment. Hors CAC 40, APERAM lâche 1,06%.

* Les BANCAIRES (-0,74%) enregistrent la plus forte baisse sectorielle en Europe, plombées par la perspective d'une hausse des taux directeurs américains, probablement lors du FOMC de la Fed de septembre. SOCIETE GENERALE abandonne 1,23%, BNP PARIBAS 1,26% et CREDIT AGRICOLE 0,9%.

* KERING lâche 1,6% à 155,4 euros. Credit Suisse a abaissé sa recommandation sur la valeur de neutre à sous-performance et ramené son objectif de cours de 170 à 140 euros. Le broker relève que le titre sous-performe le secteur du luxe de 10% depuis le début de l'année et que cette dérive devrait se poursuivre à mesure des révisions en baisse des prévisions de bénéfice par action. Il se dit très prudent quant à la perspective de redressement de Gucci et souligne que ses estimations de BPA 2015-2017, après une nouvelle révision en baisse de 7% en moyenne, se situent 11% à 17% sous le consensus.

* ENGIE ne perd que 1% malgré la décision de l'Etat français de céder un maximum de 0,9% du capital de l'ex-GDF Suez. Un trader en poste à Paris juge normal cet effet limité sur le marché alors que la cession des titres détenus par l'Etat se fera sur une durée maximale de trois mois et non au travers d'un placement accéléré.

* AIR FRANCE-KLM chute de 4,5% et accuse la plus forte baisse du SBF 120 au lendemain de l'annonce par la compagnie Air France de nouvelles mesures d'économies qui, selon des analystes, soulignent les difficultés du transporteur aérien.

* PSA perd 0,6% alors que les ventes du groupe ont baissé de 5,2% en mai en Europe, selon les chiffres publiés mardi par l'Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA). RENAULT, dont les ventes ont progressé de 5,4%, résiste (-0,04%).

* ALCATEL-LUCENT (+1,76%) signe la plus forte des quelques hausses du CAC 40. CARREFOUR prend 0,37%, AXA 0,29% et LAFARGE 0,2%.

* LATECOERE prend 2,5%. La société Ledouble, expert indépendant mandaté par l'équipementier aéronautique pour évaluer les modalités d'une augmentation de capital réservée aux créanciers prévue dans le cadre de la restructuration financière, a estimé que le prix de souscription fixé à 8,06 euros par action était "équitable".

(Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...