Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse, pénalisée par le secteur bancaire - mis sous pression par la politique de taux bas de la BCE - et les valeurs automobiles, sanctionnées par les nouveaux résultats des tests d'émissions de NOx de certains véhicules.

L'indice phare à la bourse de Paris a clôturé en baisse de 0,90% à 4.245,91 points.

* Les VALEURS BANCAIRES (-2,37%) ont accentué leur perte en séance, après les déclarations d'un membre du Conseil des gouverneurs de la banque centrale qui a rappelé que les taux d'intérêt ultra-bas de la BCE étaient indispensables pour relancer une inflation anémiée dans la zone euro.

Par ailleurs, l'autorité de supervision des banques françaises a demandé aux banques des renseignements complémentaires sur leurs activités dans les paradis fiscaux à la lumière de l'affaire des "Panama papers".

BNP PARIBAS, plus forte baisse du CAC 40, a reculé de 3,84% à 41,35 euros, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE de 3,45% à 30,075 euros 41,35 et CRÉDIT AGRICOLE de 2,28% à 8,895 euros.

* Les VALEURS AUTOMOBILES ont également baissé, pénalisées par les annonces de la Commission Royal, mise en place par la ministre de l'Ecologie après l'affaire Volkswagen (-1,11%), qui a pointé des dépassements sur route allant jusqu'à dix fois la norme d'émissions de NOx sur certains des 52 véhicules désormais testés.

PSA a chuté de 2,34% à 13,12 euros et RENAULT de 2,3% à 80,14 euros.

* En revanche, les VALEURS au profil plus DÉFENSIF ont bien résisté.

SAINT-GOBAIN a pris 0,49% à 37,71 euros, PUBLICIS GROUPE 0,16% à 62,44 euros et LAFARGEHOLCIM 0,06% à 41,83 euros.

* AIRBUS GROUP, plus forte hausse du CAC 40, a gagné 0,5% à 56,74 euros, l'avionneur bénéficiant de la légère baisse de l'euro (-0,10% à 17h44) face au billet vert.

* VIVENDI s'est adjugé 0,16% à 18,265 euros, alors qu'un porte-parole du groupe français a déclaré que Vivendi était au capital de Telecom Italia, "pour se développer et investir à long terme, pas pour supprimer des emplois".

* Hors CAC 40, EDENRED a lâché 2,6% à 16,32 euros, alors que plusieurs analystes anticipent un CA en baisse au premier trimestre par rapport aux prévisions, le groupe de services prépayés connaissant toujours des difficultés liées à son activité au Brésil et aux effets de devises défavorables.

* VALLOUREC, plus forte hausse du SBF 120, a poursuivi son rebond de la veille (+6,73%) et décollé de 6,81% à 6,32 euros, la valeur bénéficiant toujours d'un effet de rattrapage, selon plusieurs analystes, qui soulignent la profondeur du portefeuille de la société parapétrolière dans un contexte de baisse des prix du pétrole.

* STMICROELECTRONICS a grimpé de 4,17% à 4,8 euros, porté par l'annonce du sud-coréen Samsung Electronics qui a expliqué que son bénéfice d'exploitation au premier trimestre devrait avoir augmenté de 10,4% sur un an, une progression supérieure aux attentes, grâce notamment au succès de son nouveau smartphone Galaxy S7.

(Raphaël Bloch, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...