Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a clôturé sur un gain modeste (+0,35% à 4.316,50 euros), à l'image des autres grands indices boursiers européens. Les inquiétudes de la veille concernant Banco Espirito Santo (BES) ont été en partie apaisées, la banque portugaise ne présentant pas, selon plusieurs analystes, un risque "systémique". Sur la semaine, le CAC 40 a perdu 3,41% et retrouve son niveau de fin 2013.

* ALSTOM (+3,17% à 26,53 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40. Le gouvernement a annoncé vendredi qu'il engagerait une procédure de cession de la participation de l'Etat dans le capital de la société Aéroport de Toulouse-Blagnac. Il avait indiqué récemment qu'il cèderait certaines de ses participations pour financer son entrée à hauteur de 20% dans le capital du groupe Alstom. L'Etat a déjà cédé en juin 3,1% du capital de GDF Suez, dont il pourra également utiliser le produit pour Alstom.

* SAFRAN a gagné 1,89% à 46,87 euros. General Electric a annoncé jeudi avoir choisi le groupe français, le japonais IHI et l'allemand MTU Aero Engines comme partenaires clés du programme de réacteur GE9X destiné à équiper le futur Boeing 777X.

* Des cycliques et des financières ont rebondi avec le marché. BNP PARIBAS a progressé de 1,4% à 48,36 euros, SCHNEIDER ELECTRIC de 1,48% à 66,58 euros, KERING 1,28% à 158,30 euros.

* Toutefois, SAINT-GOBAIN (-2,14% à 37,485 euros) a poursuivi sa décrue et signé la plus forte baisse du CAC 40. Société générale ayant abaissé sa recommandation d'achat à conserver [RECO/FR]. Dans le secteur des matériaux de construction, LAFARGE a perdu 1,17%.

* ALCATEL-LUCENT a lâché 1,49% à 2,579 euros confirmant une tendance graphique baissière confirmée par le passage du titre sous sa moyenne mobile du 7 janvier.

* GEMALTO a perdu 1,02% 73,95 euros. La valeur demeure dans une configuration technique baissière et ne parvient pas à repasser au-dessus de sa moyenne mobile 20 jours qu'il a enfoncée le 19 juin.

* SOITEC (+9,35% à 2,34 euros) signe la plus forte hausse du SBF 120 après avoir abandonné près de 10% au cours des cinq dernières séances.

* UBISOFT (-2,93% à 13,065 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 malgré l'annonce d'un chiffre d'affaires record au premier trimestre 2014-2015, grâce au succès du jeu d'action Watch Dogs. L'annonce n'a pas surpris et n'a pas permis au titre de sortir de sa configuration technique baissière en se hissant au-dessus de sa moyenne mobile à 20 jours (13,846 euros).

* GAMELOFT s'est adjugé 4,19% à 5,97 euros.

(Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...