Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, qui a fini la séance en hausse, Janet Yellen s'étant dit déterminée à soutenir la reprise économique lors de son audition par la commission bancaire du Sénat, qui doit confirmer ou rejeter sa désignation pour succéder à Ben Bernanke à la tête de la Fed.

L'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 1,04% à 4.283,91 points.

* BOUYGUES (+6,23% à 29,515 euros) a terminé en tête des progressions du SBF 120 et de l'indice Stoxx du secteur de la construction (+1,51%) dans des volumes ayant représenté 2,6 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois au lendemain des résultats trimestriels du groupe de BTP, de médias et de télécommunications.

ALSTOM a cédé 1,01% à 26,965 euros. Bouygues a répété qu'il gardait ses options ouvertes concernant sa participation de 30% dans le groupe.

* VINCI s'est octroyé 2,28% à 47,50 euros après avoir remporté, via une filiale d'Entrepose Contracting, un contrat pour la construction d'un gazoduc et de plusieurs stations de régulation en Bolivie.

* BNP PARIBAS a grimpé de 2,87% à 54,43 euros, contre un gain de 0,56% pour l'indice Stoxx du secteur bancaire européen, après le rachat à l'Etat belge des 25% du capital de Fortis que la banque française ne détenait pas encore.

* Le secteur de l'ASSURANCE (+1,22%) a enregistré l'une des meilleures performances sectorielles en Europe au lendemain d'un accord au sein de l'Union européenne sur les nouvelles règles de solvabilité applicables aux assureurs (Solvabilité II).

AXA a gagné 1,95% à 18,60 euros et CNP ASSURANCES 1,47% à 13,45 euros.

* A rebours de tendance, STMICROELECTRONICS (-2,53% à 5,472 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, la valeur clôturant sous un support technique à 5,5 euros après avoir échoué à franchir une résistance à 5,7 euros.

* Les UTILITIES européennes (-0,56%) ont enregistré la seule baisse sectorielle en Europe, pénalisées par l'allemand RWE (-5,1%) qui a annoncé des mesures supplémentaires de réduction de coûts, via de nouvelles suppressions d'emplois et une baisse des investissements.

GDF SUEZ a perdu 0,48% à 18,535 euros.

VEOLIA ENVIRONNEMENT a lâché 2,23% à 12,295 euros, également pénalisé par la décision de Fitch d'abaisser sa note à "BBB", avec une perspective stable sur le groupe, l'agence déplorant notamment la persistance d'un flux de trésorerie négatif.

* KERING (-0,7% à 162,10 euros) a averti que son résultat net part du groupe de 2013 serait en forte baisse par rapport à celui de 2012, plombé par ses engagements concernant la cession de La Redoute et par des charges exceptionnelles passées par sa filiale PUMA (+2,14%).

Plusieurs brokers estiment cependant qu'il ne s'agit pas d'un "profit warning" et que le résultat net récurrent des activités conservées du groupe est attendu en hausse.

* SOLOCAL, qui a chuté de près de 17% mercredi après avoir revu en baisse ses objectifs 2013, a encore abandonné 3,57% à 1,35 euro, plus forte baisse du SBF 120.

Plusieurs brokers, dont HSBC et Société générale, ont abaissé leur recommandation sur le titre, estimant que la marge de sécurité dont jouissait le groupe pour éviter de violer les covenants liés à sa dette est aujourd'hui réduite à néant.

* SARTORIUS STEDIM a grimpé de 3,97% à 116,60 euros, la valeur ayant testé deux résistances techniques en séance vers 115 et 117-118 euros après être repassée lundi au-dessus de sa moyenne mobile à 50 jours, à 111,17 euros.

* ILIAD a fini en hausse de 3,53% à 174,45 euros, les investisseurs espérant que la maison mère de Free publiera vendredi des chiffres trimestriels solides, en particulier en matière de nouveaux clients dans le mobile et la téléphonie fixe.

* EDENRED a pris 3,17% à 25,42 euros, dopé par Barclays qui a réitéré son conseil de surpondérer la valeur avec un objectif de cours porté de 26 à 28 euros en mettant l'accent sur de nombreux leviers de croissance (rendement, exposition aux marchés).

* JCDECAUX (+3,15% à 29,44 euros) s'est rapproché de ses plus hauts historiques, soutenu par une ligne de tendance haussière passant vers 28,8 euros.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...