Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séanceMarché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris à mi-séance, qui marque une pause après avoir démarré la semaine avec un gain de 1%. Le marché est soutenu par les valeurs du luxe après la croissance trimestrielle meilleure que prévu affichée par LVMH.

A 12h35, l'indice CAC 40 gagne 0,44% et se maintient au-dessus de la barre symbolique des 4.500 points (4.516,9 points).

* LVMH bondit de 5,03%, en tête de l'indice SBF 120, et entraîne dans son sillage KERING (+1,54%) et HERMÈS (+1,41%). Les investisseurs sont rassurés sur la capacité de résistance du luxe après que le numéro un mondial du secteur a fait état d'une croissance organique de 6% au troisième trimestre, contre 4% attendu.

* L'ORÉAL prend 0,97%, profitant de la solide performance de LVMH dans les parfums.

* Un relèvement des prévisions de Deutsche Bank sur BURBERRY (+2,231%) amplifie l'euphorie et le luxe est largement en tête des indices sectoriels européens (+1,16%).

* Les valeurs liées au PÉTROLE restent bien orientées. Le ministre saoudien de l'Energie a déclaré mardi que de nombreux pays hors Opep souhaitaient participer aussi au rééquilibrage du marché, ajoutant que celui-ci était en fait déjà en cours.

* VALLOUREC gagne 2,55%, TOTAL 0,51%.

* A l'inverse, PSA (-2,2%, plus forte baisse du CAC 40) continue à pâtir de la faiblesse de la livre sterling, le groupe est l'un des constructeurs automobiles européens les plus exposés au Royaume-Uni.

* AIRBUS GROUP cède 1,77%. Airbus amorce cet automne une baisse de cadence de production de son gros porteur A380 à un appareil par mois à partir de 2018 (contre environ 2 par mois actuellement, faute de commandes suffisantes, NDLR), déclare le directeur du programme Alain Flourens au Figaro.

* Par ailleurs, le PDG d'Airbus Helicopters a diffusé une lettre ouverte au Premier ministre polonais pour défendre le contrat de 50 hélicoptères militaires Caracal, annulé la semaine dernière par Varsovie.

* NICOX (-3,89%, parmi les plus fortes baisses de l'indice CAC Mid & Small au lendemain d'un gain de plus de 5%) a publié une trésorerie en amélioration sensible au troisième trimestre. Le spécialiste de l'ophtalmologie n'a pas engrangé de chiffre d'affaires sur la période en raison du transfert de son infrastructure commerciale à la société VISUPharma.

* ABEO, société spécialisée dans la conception d'équipements de sport et de loisirs, se traite à 17,75 euros en milieu de séance pour son premier jour de cotation sur Euronext Paris, contre un prix d'introduction en Bourse fixé à 16,84 euros, soit une hausse de 5,4%.

(Dominique Rodriguez, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...