Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séanceMarché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 est en repli de 0,48% à 4.547,62 points à 12h18, pénalisé par la baisse des cours du pétrole et des matières premières ainsi que par la chute d'EDF après l'annonce de son projet d'augmentation de capital.

* EDF perd 7,43%, plus forte baisse du SBF 120, des analystes soulignant l'effet fortement dilutif du plan de soutien financier de l'électricien public par l'Etat, qui ne règle pas pour autant les difficultés industrielles de l'entreprise.

* Les VALEURS liées aux MATIÈRES PREMIÈRES (-2,75%) enregistrent la plus forte baisse sectorielle en Europe, alors que les prix des métaux reculent. Le cuivre s'échange pour 4.988 dollars la tonne, en baisse de 0,85%. ARCELORMITTAL perd 3,04%, plus forte baisse du CAC 40, et APERAM 1,93%.

* ERAMET (-5,97%), qui signe l'une des plus fortes baisses du CAC Mid & Small, est également pénalisé par un regain de scepticisme des analystes après que la société minière a dit s'attendre à une aggravation de sa perte opérationnelle courante au premier semestre.

* Les VALEURS BANCAIRES (-1,31%) sont en baisse, pénalisées par des prises de bénéfices après une semaine de hausse (+5% pour l'indice européen) et dans l'attente des résultats du secteur au premier trimestre.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE recule de 2,05%, BNP PARIBAS de 2,02% et CRÉDIT AGRICOLE lâche 1,66%.

* EUROFINS SCIENTIFIC (+3,61%) signe la plus forte hausse de l'indice SBF 120 après l'annonce par le spécialiste de la bioanalyse d'une hausse de 48% de son chiffre d'affaires au premier trimestre de l'année, jugée positive par les analystes.

* TRIGANO (+4,11%) s'est dit confiant pour le second semestre grâce à ses commandes et à la reprise après avoir dégagé un bénéfice opérationnel courant consolidé semestriel de 37,6 millions d'euros (soit une marge 6,1%).

(Joseph Sotinel et Raphaël Bloch, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...