Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séanceMarché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée, pénalisée par les valeurs bancaires après la publication trimestrielle de Crédit agricole S.A., et le secteur de l'énergie, victime des interrogations sur la demande de pétrole.

A 12h00, l'indice CAC 40 perdait 0,34% à 5.103,05 points:

* CRÉDIT AGRICOLE (-9,93%) chute lourdement et accuse la plus forte baise du SBF 120 à la suite de la publication trimestrielle de la 'banque verte' marquée par une augmentation du coût du risque et le blocage d'une réforme de la gouvernance. et

* Dans son sillage, NATIXIS lâche 1,82%, SOCIETE GENERALE 1,62%, BNP PARIBAS 0,91% et l'indice Stoxx du secteur bancaire européen 1,35%, plus forte baisse sectorielle en Europe.

* Le secteur européen de L'ÉNERGIE recule de 0,56% sur fond d'interrogations croissantes à propos des cours du pétrole et de la demande d'or noir en raison du ralentissement économique en Chine.

TOTAL perd 0,59% et TECHNIP 0,16%. Hors CAC, MAUREL & PROM, sur laquelle Société générale a abaissé son objectif de cours de 9,50 à 6,50 euros, cède 3,03%. VALLOUREC abandonne 1,62% alors que Citigroup ne vise plus qu'un cours de 12 euros sur le titre, contre 14 euros.

* En revanche, ARCELORMITTAL avance de 1,81%, plus forte hausse du CAC 40, avec son secteur (+1,51%, plus forte hausse sectorielle en Europe) et la stabilisation des cours du cuivre (+0,48%), tombés la veille à un plus bas de six ans.

* LAFARGEHOLCIM (+1,31%) a annoncé son intention de lancer une procédure de retrait obligatoire des actions Lafarge restantes après avoir dépassé le seuil nécessaire de 95% du capital et des droits de vote à la suite de la fusion de Lafarge et de Holcim.

* AXA (+0,56%), dont les comptes du premier semestre ont profité de la baisse de l'euro, s'est dit prêt à poursuivre sa stratégie d'acquisitions ciblées pour accroître sa présence dans les pays émergents et s'adapter aux nouvelles technologies.

* ELIOR (+2,11%) est en tête des hausses du SBF 120 après avoir conclu l'acquisition de Starr Restaurant Catering group (SRCG), un groupe de restauration haut de gamme basé aux Etats-Unis.

* IPSEN (+1,42%) reste proche de ses plus hauts historiques à la faveur d'une publication semestrielle jugée solide et des résultats positifs d'un traitement développé par son partenaire Lexicon Pharmaceuticals.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...