Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séanceMarché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 évolue une fois encore en dents de scie, débutant la séance par un rebond avant de rechuter puis d'effacer ses pertes à la mi-journée (+0,2% à 4.119 points à 13h30).

Secoués lundi par les craintes d'un retour de la crise de la dette en zone euro, les marchés actions européens se reprennent, les valeurs pétrolières résistant à une nouvelle baisse des cours du brut.

* La chute de l'euro contre dollar continue de favoriser AIRBUS GROUP qui gagne 3,37% et conserve la tête des hausses du CAC 40.

* Porté par la remontée des cours du minerai de fer, ARCELORMITTAL (+1,36%) signe la deuxième plus forte hausse du CAC 40.

* TOTAL, qui a perdu 5,98% lundi, se reprend et tient la troisième position au palmarès du CAC 40 avec un gain de 1,36%.

* CGG progresse de 2,63%, le spécialiste français des services et équipements géophysiques anticipant pour son quatrième trimestre de l'exercice 2014 un chiffre d'affaires "multi-clients" de 290 millions de dollars (242 millions d'euros), ce qui constitue un record sur un trimestre.

* Les valeurs TECHNOLOGIQUES (-1,29%) et celles des TRANSPORTS ET LOISIRS (-1,09%) accusent les plus fortes baisses sectorielles en Europe. CAPGEMINI (-2,97%) enregistre la plus forte baisse du CAC 40, suivi par ACCOR (-1,62%).

* EDENRED perd 3,07%, plus forte baisse du SBF 120. Morgan Stanley a abaissé sa recommandation de pondération en ligne à sous-pondérer et ramené son objectif de cours à 23 euros.

* NUMERICABLE SFR lâche 2,75% alors que sa maison mère ALTICE (-1,3%) va lancer une grosse émission obligataire pour financer l'acquisition des activités du brésilien OI au Portugal. NUMERICABLE, qui a racheté SFR en 2014, a gagné plus de 184% l'année dernière.

* GENFIT (+4,17%) est en tête des hausses du SBF 120, un essai clinique ayant démontré l'inocuité du GFT505 sur l'activité cardiaque.

* UBISOFT (+3,25%) compte parmi les plus fortes hausses du SBF 120, JP Morgan ayant relevé son conseil sur le titre de l'éditeur de jeux vidéo de neutre à surpondérer.

(Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...