Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Marché : La Bourse de Paris-Les valeurs à suivre lundi (mi-séance)Marché : La Bourse de Paris-Les valeurs à suivre lundi (mi-séance)

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 rebondit de 0,36% à 4.539 points à 12h50, dans un marché toujours nerveux.

* Le secteur des MATÉRIAUX DE BASE (+1,55%) signe la plus forte hausse des indices sectoriels européens dans le sillage des cours des métaux (l'aluminium progresse de 1,16%). ARCELORMITTAL gagne 0,75%.

* Les valeurs liées à la CONSTRUCTION (+0,36%) progresse également, plusieurs analystes tablant sur une reprise de l'activité dans le secteur au niveau européen.

BOUYGUES grimpe de 1,32%, SAINT GOBAIN de 0,90% et LAFARGEHOLCIM de 0,55%. Hors CAC, EIFFAGE (+2,51%) signe la plus forte hausse de l'indice SBF 120.

SCHNEIDER ELECTRIC gagne 0,4%. Credit Suisse, qui a entamé le suivi du titre avec une recommandation à "surperformance" et un objectif de cours de 63 euros, souligne la bonne exposition de la société à un redémarrage du secteur de la construction et son positionnement stratégique dans le secteur des logiciels d'automatisation.

* ORANGE gagne 1,3%, plus forte hausse du CAC 40, à la faveur d'une note de Barclays, qui souligne le bon positionnement de la société sur le marché de la fibre optique. Par ailleurs, le PDG d'Orange Stéphane Richard déclare aux Echos que la consolidation du secteur français des télécoms n'est plus à l'ordre du jour mais pourrait ressurgir en 2016 après la vente des nouvelles fréquences 4G.

* Les PARAPÉTROLIÈRES restent à la peine, plusieurs analystes soulignant la fragilité du secteur sur fond d'inquiétudes pour l'économie mondiale.

VALLOUREC perd 2,9% à 10,295 euros, plus forte baisse du SBF 120, après un plus bas depuis janvier 2005 à 10,11 euros. MAUREL & PROM, qui a fait état d'un arrêt de production au Gabon en raison d'un incident technique, lâche 2,4%.

* Contre la tendance également, ESSILOR cède 0,7% et signe la plus forte baisse de l'indice CAC 40. Raymond James, qui a abaissé son objectif de cours sur la valeur de 121 à 119 euros tout en maintenant son conseil à "surperformance", estime que la société pourrait souffrir encore d'une baisse de la consommation en Amérique latine, et notamment au Brésil, ce qui ne devrait cependant pas l'empêcher d'atteindre ses objectifs au second semestre.

* ALCATEL-LUCENT recule de 0,4% alors que le Haut Comité de gouvernement d'entreprise (HCGE) chargé du suivi du code Afep-Medef a annoncé avoir transmis au groupe ses recommandations au sujet des rémunérations exceptionnelles attribuées à son ancien directeur général Michel Combes.

* GROUPE EUROTUNNEL avance de 1,5%, toujours porté par les chiffres, diffusés la semaine dernière, d'une fréquentation record cet été. La société a annoncé lundi la nomination de François Gauthey au poste de directeur général adjoint "en charge du service corporate".

* GROUPE FNAC gagne 1,6% après l'annonce de l'ouverture de deux magasins franchisés à Abidjan, en partenariat avec Prosuma, le leader ivoirien de la distribution.

* EOS IMAGING progresse de 4,2%. Société Générale, qui a relevé son objectif de cours de 7 à 8 euros avec une recommandation à "acheter", souligne le potentiel de la société spécialisée dans l'équipement de medtech, qui a publié des chiffres de ventes en hausse de 43% au premier semestre.

(Raphaël Bloch, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...