Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séanceMarché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 chute de 1,31% à 4.968,31 points vers 14h00, plombé par l'absence d'accord sur la dette grecque et les propos de Mario Draghi qui a jugé qu'il fallait apprendre à vivre avec la volatilité des marchés.

* AREVA tire son épingle du jeu et gagne 2,82% tandis qu'EDF perd 1,79% et ENGIE 1,44%. L'Etat a validé le projet de reprise par EDF de l'activité réacteurs nucléaires d'Areva et a également annoncé son intention de recapitaliser le groupe. ENGIE s'est dit intéressé par les activités de maintenance des réacteurs à l'international du groupe nucléaire.

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a précisé jeudi sur France Info qu'il n'y avait "pas de lien" entre la reprise des réacteurs d'Areva par EDF et les tarifs de l'électricité.

* PUBLICIS (-2,36%) accuse la plus forte baisse du CAC 40, confirmant une configuration baissière qui s'est accéléré le 29 mai quand le titre est passé en dessous de ses moyennes mobiles 20 et 50 jours. L'action, qui avait atteint un plus haut historique le 22 avril à 79,4 euros, reste gagnant de 17,4%.

* Le secteur des services aux collectivités (-1,93%), dont l'activité nécessite des investissements de long terme et leur financement par la dette, accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe, pénalisé par la hausse des taux longs, le rendement du Bund 10 ans ayant atteint près de 1% avec un plus haut de séance à 0,998%.

* Les matériaux de base (-1,84%), plombés par la baisse des cours des métaux et les pétrolières (-1,58%), pénalisées par la baisse des cours du brut, le baril de Brent étant repassé depuis la veille sous les 65 dollars et le baril de brut léger américain sous 60 dollars, les deux contrats demeurant sous ces niveaux.

* ARCELORMITTAL perd 2,18%, TECHNIP 2,1%, TOTAL 1,73%. VALLOUREC (-3,47%), fabricant de tubes d'acier sans soudure pour l'industrie pétrolière, accuse la plus forte baisse du SBF 120.

* RENAULT perd 1,93% et PSA 1,39%, après une quasi-stagnation des immatriculations automobiles en Europe de l'Ouest en mai.

RENAULT et son partenaire NISSAN continuent de faire des économies via des synergies et peuvent atteindre leurs objectifs à long terme sans élargir leurs alliances actuelles, a déclaré mercredi Carlos Ghosn, PDG des deux constructeurs, dans une interview à Reuters.

* SANOFI (-0,95%) fait un peu mieux que le marché. Le groupe a annoncé jeudi avoir obtenu des autorités sanitaires américaines (FDA) le statut de découverte capitale pour l'olipudase alfa de sa filiale Genzyme, un enzyme développé dans le traitement des patients souffrant de la maladie mortelle de Niemann-Pick de type B.

* ALTRAN TECHNOLOGIES (+2,35%) signe la plus forte hausse du SBF 120. Le groupe a annoncé jeudi matin l'acquisition d'Oxo, une société spécialisée dans le conseil en qualité, la conformité et la performance dans le secteur de la santé, qui a réalisé un chiffre d'affaires 3,3 millions d'euros en 2014.

* DBV TECHNOLOGIES gagne 2,41% après avoir obtenu l'approbation de l'Agence européenne du médicament (EMA) à son plan d'investigation sur un patch destiné aux enfants allergiques à l'arachide.

(Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...