Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séanceMarché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, qui évolue en baisse à la mi-journée, la contraction du secteur manufacturier chinois en mars, le ralentissement du secteur privé en Allemagne et la situation en Crimée incitant les investisseurs à réduire leur exposition aux actifs risqués.

A 12h50, l'indice CAC 40 cède 0,57% à 4.310,56 points.

* De nombreuses CYCLIQUES cèdent du terrain à la suite de la statistique chinoise qui ravive encore un peu plus les interrogations sur le ralentissement économique de la Chine.

ALCATEL-LUCENT (-2,9%) accuse la plus forte baisse du SBF 120, RENAULT recule de 1,73% et SCHNEIDER ELECTRIC de 0,76%. L'indice Stoxx du secteur européen de la chimie (-0,96%) enregistre le plus fort repli sectoriel européen.

* Le SECTEUR TELECOMS reste suivi. BOUYGUES (-1,69%) a précisé vendredi soir que sa nouvelle offre sur SFR, la filiale télécoms de VIVENDI (+0,66%), courait jusqu'au 8 avril, soit quatre jours après la fin des négociations exclusives entre Vivendi et NUMERICABLE (-1,69%).

Altice (-1,95%), maison mère de Numericable, n'envisage pas de modifier son offre pour racheter SFR à Vivendi après la contre-offensive lancée jeudi par Bouygues, selon le Wall Street Journal.

ORANGE perd 0,68% et ILIAD, perçu comme le grand gagnant de la bataille autour de SFR, avance de 0,88%.

* Les FINANCIÈRES sont, elles, davantage affectées par les tensions géopolitiques en Crimée, à l'image de Société générale, exposée en Russie à travers sa filiale Rosbank, qui abandonne 1,49%. BNP PARIBAS cède 0,75% et le secteur européen des banques 0,43%.

* En revanche, CREDIT AGRICOLE avance de 2,27%, plus forte progression du CAC 40 à la faveur de plusieurs notes favorables sur la valeur après la présentation de son nouveau plan stratégique présenté la semaine dernière. Bank of America Merrill Lynch a relevé son conseil sur la valeur à "neutre".

* ALSTOM (+1,39% à 20,43 euros) teste sa moyenne mobile à 50 jours, à 21,04 euros, après avoir franchi une résistance technique autour de 20 euros.

* SOITEC (+4,98%) signe la plus forte progression de l'indice SBF 120 dans des volumes représentant 1,3 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext après la vente à la société Invenergy d'un projet de centrale solaire en Californie.

* WENDEL gagne 1,97%, soutenue par Société générale qui anticipe une croissance à deux chiffres de l'actif net réévalué (ANR) de la société d'investissement.

* TARKETT s'octroie 1,48% pour son premier jour dans le SBF 120, où la valeur a remplacé, avec NUMERICABLE, AB SCIENCE (-2,68%) et FAIVELEY TRANSPORT (-3,63%).

* NEXANS se replie de 2,29%. La Commission européenne infligera en avril des amendes à Goldman Sachs, Prysmian [PRYSC.UL], Nexans et plusieurs sociétés japonaises pour avoir constitué un cartel dans le marché du câble, a-t-on appris vendredi de quatre sources proches du dossier.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...