Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séanceMarché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée, soutenue par la publication de données macroéconomiques chinoises meilleures qu'attendu et plusieurs résultats d'entreprises.

A 12h55, l'indice CAC 40 gagne 0,33% à 4.297,40 points.

* TECHNICOLOR (+11,53%) signe la plus forte hausse du SBF 120 dans des volumes représentant 5,6 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext, dopé par l'annonce d'un accord pluriannuel de licence avec LG Electronics pour l'utilisation de brevets du groupe français dans la gamme de smartphones et de tablettes du sud-coréen.

* BIC gagne 8,1%, soutenu par des prévisions jugées encourageantes présentées pour cette année par le fabriquant de stylos, briquets et rasoirs qui a également fait état d'un rebond de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre de son exercice 2013, son activité grand public compensant les difficultés de son pôle de produits publicitaires Bic Graphic.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (+4,99%, plus forte hausse du CAC 40) entend récompenser davantage ses actionnaires en 2014 et estime que le grand nettoyage de son bilan engagé il y a deux ans et demi au pus fort de la crise de la dette dans la zone euro touche à sa fin.

* MICHELIN prend 3,65% au lendemain d'un gain de 3,3%, plusieurs analystes saluant le discours sur la génération de trésorerie et le désendettement du fabricant de pneumatiques après la publication, mardi, de ses résultats 2013.

* FAURECIA avance 3,47% après avoir ouvert en baisse. Le groupe a annoncé qu'il renouait avec le dividende pour l'exercice 2013, pourtant marqué par une baisse de 38% du résultat net et des difficultés opérationnelles en Amérique du Nord.

PSA, qui détient 51,7% de Faurecia, s'octroie 3,24%.

* IMERYS progresse de 2,62%. Le groupe a annoncé un projet d'OPA sur la société américaine Amcol International, un leader mondial de la bentonite, pour un montant estimé à 1,6 milliard de dollars (1,2 milliard d'euros) dette comprise.

* EDENRED (+2,11%) est confiant dans ses perspectives de croissance à court et moyen terme en Amérique latine même si les fluctuations des monnaies vénézuélienne et brésilienne ont pesé sur les résultats 2013.

* A rebours de tendance, PUBLICIS recule de 2,06%, plus forte baisse du SBF 120. Omnicom a indiqué mardi que le processus de rapprochement avec le français prenait plus de temps que prévu.

* LAGARDERE cède 1,36%. Le groupe a relevé son objectif de résultat pour 2013 mais des analystes, comme chez Morningstar, jugent le titre légèrement surévalué et soulignent l'absence d'opportunités pour la croissance organique.

* L'OREAL cède encore 1,28% après le recul de 3,26% mardi à la suite de l'annonce du projet de rachat de 8% de son capital auprès de Nestlé pour un montant total de 6,5 milliards d'euros.

* VINCI se replie de 0,79% malgré l'annonce de négociations exclusives avec Ardian et Crédit Agricole Assurances pour créer une société commune qui détiendrait 100% du capital de Vinci Park. Le titre marque le pas après avoir bondi de 8,3% depuis la publication des résultats annuels mercredi dernier.

* RUBIS (-0,76%) a annoncé une baisse de 4% de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre sous l'effet de la baisse des prix des produits pétroliers et de l'appréciation de l'euro.

* AIRBUS GROUP perd 0,58%. UBS a abaissé son conseil sur la valeur d'"acheter" à "neutre" et ramené son objectif de cours de 59 à 55 euros, le broker jugeant notamment moins intéressante la valorisation du groupe par rapport à Boeing et anticipant une baisse des attentes de bénéfices à cause de pertes plus importantes que prévu pour l'A350.

* DANONE abandonne 0,5% après avoir annoncé son intention de porter de 4,0% à 9,9% sa participation dans le groupe laitier chinois Mengniu pour un montant de 486 millions d'euros. Un vendeur actions parisien évoque la méfiance du marché à l'égard des annonces concernant les marchés émergents.

* LE NOBLE AGE (+3,87%), spécialiste de résidences médicalisées et établissements de santé, a amélioré de 25,2% son chiffre d'affaires en 2013 à 324,2 millions d'euros, en ligne avec le consensus Reuters, et a dit anticiper pour 2014 une nouvelle hausse de son chiffre d'affaires Exploitation, à 290 millions contre 252,6 millions en 2013.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...