Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séanceMarché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée, le ralentissement inattendu de l'inflation en zone euro en janvier (à 0,7%) ravivant les craintes de déflation.

A 13h20, l'indice CAC 40 recule de 1,32% à 4.125,02 points.

* Les VALEURS BANCAIRES de la zone euro (-1,9%) sont pénalisées par les craintes de déflation en zone euro et les interrogations à l'égard de la politique monétaire de la BCE dans un tel contexte.

Par ailleurs, selon le ministre de l'Economie Pierre Moscovici, le projet de réforme bancaire de la Commission européenne fait la part trop belle à Londres au détriment de la France et de l'Allemagne.

CREDIT AGRICOLE cède 2,8%, plus forte baisse du CAC 40, SOCIETE GENERALE 2,3% et BNP PARIBAS 2,1%, le secteur bancaire étant le principal contributeur à la baisse du CAC 40.

* De nombreuses CYCLIQUES sont pénalisées par la situation de l'inflation en zone euro ainsi que par les inquiétudes suscités par la publication de résultats d'entreprises, comme Electrolux (-8%), victime de la déprime du marché européen.

RENAULT perd 2,6%. Le constructeur français et son allié Nissan ont annoncé leur intention d'accélérer l'intégration entre les activités des deux groupes. SAINT-GOBAIN lâche 1,8%, VINCI 1,6%, ALCATEL-LUCENT 0,9% et SCHNEIDER ELECTRIC 1,45%.

L'indice Stoxx du secteur automobile européen recule de 1,7%, plus forte baisse sectorielle en Europe, et celui de la construction de 1,47%.

* A rebours de tendance, les VALEURS du LUXE sont recherchées après la publication de LVMH .

LVMH, plus forte hausse du SBF 120, gagne 5,9% dans des volumes représentant près de 2,4 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext. KERING progresse de 1,24%.

Hors CAC, HERMES grimpe de 2,4%.

* UBISOFT (+1,7% à 10,265 euros) teste sa moyenne mobile à 200 jours, à 10,40 euros, après avoir rebondi sur celle à 50 jours, 10,05 euros.

* AREVA se replie de 2,5% malgré l'annonce d'un chiffre d'affaires en hausse de 3,8% au titre de 2013, la valeur étant pénalisée par des prises de bénéfices après avoir bondi en deuxième partie d'année dernière pour atteindre un plus haut de plus de deux ans.

* BÉNÉTEAU recule de 8,76% dans des volumes représentant 1,9 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext, plombée par les prévisions jugées décevantes publiées la veille par le constructeur de voiliers.

* MANITOU abandonne 5,35% après que le spécialiste des engins de manutention a annoncé un chiffre d'affaires 2013 inférieur aux attentes et a abaissé de 2,5% à 2,0% sa prévision de marge opérationnelle pour 2014.

* CELLECTIS (+2,44%) a annoncé jeudi avoir conclu un accord avec Precision BioSciences, mettant ainsi fin à un litige entre les deux sociétés sur des brevets relatifs à une technologie d'ingénierie des génomes.

* SOCIÉTÉ DE LA TOUR EIFFEL, suspendue jeudi, progresse de 0,65% à 49,51 euros. Son conseil d'administration doit se réunir bientôt pour se prononcer sur l'offre publique d'achat de la Société mutuelle d'assurance du bâtiment et des travaux publics (SMABTP) à un prix de 48 euros par action.

* NORBERT DENTRESSANGLE (+2%) a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires en hausse de 3,9% à 4 milliards d'euros (+2,4% à change et périmètre constants), soutenu par une croissance de 9,4% dans la logistique. Le groupe attend un Ebita 2013 à un niveau comparable à ceux de 2012 et 2011.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...