Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séanceMarché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

* Valeurs qui se traitent ex-dividende

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, en légère hausse à la mi-séance, gagnée par l'optimisme qui a porté les indices Dow Jones et S&P 500 à de nouveaux records en clôture à Wall Street.

A 12h52, l'indice CAC 40 gagne 0,28% à 4.305,16 points dans des volumes limités - 617 millions d'euros échangés sur NYSE Euronext - alors que la Bourse de New York sera fermée en raison de Thanksgiving.

* De nombreuses CYCLIQUES sont entourées alors que l'indice du sentiment économique en zone euro a progressé pour le septième mois d'affilée en novembre, dépassant les attentes des économistes.

GEMALTO progresse de 2,2%, plus forte hausse du CAC 40, VALLOUREC de 0,83% et CAPGEMINI de 0,81%. L'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base s'adjuge 1,44%, plus forte hausse sectorielle en Europe, et celui des valeurs technologiques 0,79%.

* SAINT-GOBAIN avance de 1,18%, les investisseurs saluant les orientations stratégiques présentées la veille par le numéro un mondial de la production, transformation et distribution de matériaux de construction.

* Les VALEURS FINANCIERES sont également recherchées sur fond de regain de confiance des investisseurs.

SOCIETE GENERALE grimpe de 0,76%, AXA de 0,7%, BNP PARIBAS de 0,47% et CREDIT AGRICOLE de 0,44%. L'indice Stoxx du secteur bancaire européen gagne 0,83%.

* ESSILOR prend encore 0,95% au lendemain d'un gain de 1,35% consécutif à l'annonce de l'acquisition de 50% de Xiamen Yarui Optical Company, le leader chinois des lunettes solaires de milieu de gamme.

* A rebours de tendance, ACCOR perd 0,98%, plus forte baisse du CAC 40, au lendemain d'une chute de 7,48% après l'annonce d'une réorganisation de ses activités.

* SCHNEIDER ELECTRIC abandonne 0,61% à 61,97 euros, la valeur testant depuis la veille sa moyenne mobile à 50 jours, à 62,165 euros.

* RÉMY COINTREAU (-4,92%) accuse la plus forte baisse du SBF 120, pénalisée par l'abaissement des recommandations de Société générale et Citigroup après l'avertissement sur ses résultats lancé mardi par le groupe de spiritueux.

* AREVA bondit de 6,07%, plus forte hausse du SBF 120. Pour expliquer une telle variation, les analystes soulignent l'intérêt croissant des investisseurs pour le groupe après l'annonce de plusieurs contrats dans le nucléaire ainsi que la volatilité de la valeur liée à la faiblesse de son capital flottant (11% du total selon des données Thomson Reuters).

Par ailleurs, selon le journal Les Echos, GDF SUEZ (-0,12%) s'apprête à proposer avec Areva, qu'il a choisi comme fournisseur de turbines, une éolienne de huit mégawatts (MW) lors du deuxième appel d'offres pour l'éolien en mer dont le délai de remise des offres expire vendredi à 14 heures.

* CGG progresse de 2,44%, des analystes soulignant la valorisation attrayante du groupe parapétrolier avec une décote de plus de 20% sur ses concurrents.

* PSA gagne 1,71%. La prise en main du groupe par Carlos Tavares l'an prochain est saluée en Bourse, où le titre gagne plus de 13% depuis lundi, mais les investisseurs n'en oublient pas pour autant les défis auxquels le futur patron devra faire face.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...