Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séanceMarché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 est repassé dans le vert et gagne 0,42% à 4.292,19 points à 13h30 au lendemain de la décision de la Fed de ne pas toucher à son programme d'assouplissement quantitatif (QE), assortie toutefois d'une vision un peu moins morose de l'économie américaine. Les publications de résultats trimestriels, notamment ceux de BNP Paribas, soutiennent la tendance :

* BNP PARIBAS (+3,0%) signe la plus forte hausse du CAC 40 et entraîne dans son sillage le secteur bancaire après avoir publié des résultats trimestriels jugés solides et un bilan "en béton", selon l'expression d'un analyste. La banque poursuit ses économies et continue de travailler à l'élaboration d'un nouveau plan stratégique triennal qui sera dévoilé début 2014.

SOCIETE GENERALE (+2,47%) et CREDIT AGRICOLE (+2,24%) se classent juste derrière BNP.

* Soutenu par ses fondamentaux, RENAULT continue sa remontée et gagne 1,56% à 65,62 euros, le titre ayant de surcroît confirmé une configuration graphique haussière après avoir franchi sa moyenne mobile à 20 jours à 65,45 euros.

* SANOFI (+1,29%) poursuit sa progression consécutive à la publication de ses trimestriels. Barclays et Bernstein ont réitéré leur conseil d'achat et relevé leurs objectifs de cours. Natixis est passé de neutre à achat.

* Les CYCLIQUES sont toujours entourées. LEGRAND gagne 1,26%, CAPGEMINI 1,4%.

* TECHNIP (-9,14%) accuse la plus forte baisse du CAC 40 après des résultats trimestriels en progression mais moins bons qu'attendu, et l'ajustement à la baisse des objectifs de sa division Subsea (infrastructures sous-marines) en raison d'effets de change défavorables.

* L'ORÉAL perd 1,14% après avoir fait état d'une croissance organique ralentie au troisième trimestre, touché par une forte décélération aux Etats-Unis.

* TOTAL perd 0,38% après avoir publié des résultats en baisse au troisième trimestre, en raison notamment de charges d'exploration en hausse et d'un environnement défavorable dans le raffinage en Europe, mais le groupe a vu sa production croître de 1%.

* ALCATEL-LUCENT (+18,01% à 2,785 euros) s'envole et se détache largement du peloton de tête du SBF 120 après avoir fait état d'une amélioration de son chiffre d'affaires et de sa marge au troisième trimestre à la faveur d'une forte progression de son activité aux Etats-Unis et de la mise en oeuvre d'un programme de réduction des coûts.

* IMERYS gagne 7,06% après avoir fait état d'une stabilisation de son activité au troisième trimestre, grâce notamment au gaz de schiste aux Etats-Unis et au papier dans les pays émergents, ce qui lui permet de maintenir ses objectifs annuels.

* INGENICO (+5,85%) a publié un chiffre d'affaires en hausse de 12% au troisième trimestre et a relevé ses objectifs de vente et de rentabilité pour l'ensemble de l'exercice.

* REXEL (+3,05%) a annoncé une baisse de 2,7% de ses ventes organiques au troisième trimestre et a confirmé ses objectifs financiers pour 2013 tels que révisés fin juillet.

Raoul Sachs, Alexandre Bokenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...