Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séanceMarché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, inchangée à la mi-séance au lendemain du coup d'envoi de la saison des résultats donné par Alcoa, dont le bénéfice trimestriel est ressorti en hausse.

A 13h00, l'indice CAC 40 gagne 0,04% à 3.707,44 points dans des volumes limités - 944 millions d'euros échangés sur NYSE Euronext - alors que les investisseurs se montrent prudents sur les publications d'entreprises à venir.

* FRANCE TELECOM (+3,58%) occupe la tête du CAC 40. Selon le Financial Times, les principaux opérateurs européens de télécommunications, parmi lesquels l'ancien monopole français, ont ouvert des discussions portant sur la création d'un réseau paneuropéen de télécommunication capable d'unifier les marchés du Vieux Continent.

L'indice Stoxx du secteur Télécom (+1,72%) signe la plus forte hausse sectorielle en Europe.

* EADS grimpe de 3,36% et se rapproche de ses plus hauts historiques atteints en 2006, la valeur étant la préférée de Bank of America Merrill Lynch pour cette année au sein du secteur aérospatial et de défense.

* Les BANQUES de la ZONE EURO progressent de 1,2% dans le sillage d'établissements espagnols - Caixabank (+7,7%), Bankia (+6,1%) et Popular (+5,7%) - à la veille d'une adjudication obligataire espagnole.

CREDIT AGRICOLE s'octroie 2,73% et SOCIETE GENERALE 2,27%.

* En revanche, BNP PARIBAS perd 1,06%. Selon le quotidien belge L'Echo, le directeur financier de BNP Paribas BNPP.PA, Lars Machenil, a été mis en examen en Belgique dans le cadre d'une enquête sur les conditions du rachat par Fortis de la banque néerlandaise ABN Amro en 2008.

* CARREFOUR perd 1,69% sur des craintes de forte baisse des ventes de ses hypermarchés en France au quatrième trimestre.

* TECHNIP perd encore 2%, plus forte baisse du CAC 40, au lendemain d'un recul d'environ 4%, Cheuvreux ayant estimé mardi que les perspectives 2013 du groupe qui seront présentées le 21 février risquent "clairement de décevoir".

* CGG Veritas (-5,3%, plus forte baisse du SBF 120) a fait état d'un niveau de ventes multiclients plus faible qu'attendu au quatrième trimestre en raison notamment d'incertitudes au Brésil, tout en annonçant une progression de la performance de ses navires et une solide génération de trésorerie disponible.

* AB SCIENCE lâche 3,64% sur des prises de bénéfices. Mardi, la valeur s'est envolée de 16,57% alors que les autorités européennes étudient deux traitements du laboratoire avant leur possible mise sur le marché.

* EIFFAGE prend 3,83% à 36,46 euros, la valeur renouant avec son niveau de début août 2011 après avoir franchi à la hausse en matinée deux résistances techniques situées autour de 35,5 et 36 euros.

* DASSAULT AVIATION (+2,04%) va répondre à la demande d'information du Canada sur le Rafale, fait savoir le nouveau PDG de l'avionneur Eric Trappier dans un entretien aux Echos.

Par ailleurs, une source diplomatique française a déclaré à Reuters que le dossier de la vente du Rafale aux Emirats arabes unis restait toujours sur la table tout en prévenant qu'aucun contrat ne sera signé lors de la visite de François Hollande dans ce pays mardi prochain.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...