Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séanceMarché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 progresse de 0,27% à 3.590,27 points vers 12h30 après avoir touché un nouveau plus haut de l'année à 3.607,10 points, les marchés d'actions étant partagés entre les déclarations des nouveaux dirigeants chinois en faveur de la croissance et la crainte du "mur budgétaire" américain.

* Les BANCAIRES sont bien orientées. BNP PARIBAS, que Citi vient d'intégrer à sa liste de valeurs préférées en Europe, gagne 0,74%, cumulant le plus gros volume de la cote et la place de premier contributeur à la hausse du CAC 40. SOCIETE GENERALE prend 0,65% et CREDIT AGRICOLE 0,65%.

* BOUYGUES (+3,17%) est en tête des hausses du CAC et poursuit un rattrapage entamé au cours du mois de novembre (+8,44%). Mais la valeur, avec une perte de près de 19% depuis le début de l'année, reste dans le peloton des cinq grands perdants du CAC 40 en 2012.

* Même chose pour VALLOUREC qui ajoute 2,89% aux 27% gagnés le mois dernier mais reste le cinquième grand perdant de l'indice depuis le début de l'année (-18,5%).

* EADS gagne 2,31%, porté par plusieurs notes de brokers. Deutsche Bank a réitéré son conseil d'achat et porté son objectif à 37 contre 34 euros, soulignant que la journée investisseurs est encourageante à plus d'un titre : la confiance du management dans la réalisation de l'objectif de marge de 10% d'ici à 2015, les progrès de l'A350 et la réforme de la gouvernance. Même tonalité chez Société générale qui reste à l'achat avec un objectif de cours de 32 euros.

Par ailleurs, selon deux sources proches du dossier, les actionnaires d'EADS ont défini les grandes lignes d'un accord de réorganisation du capital et mettent la dernière main à des points de droit avant d'annoncer le nouveau tour de table du groupe.

* FRANCE TELECOM gagne 1,27% et VIVENDI 0,42%. Un achat de l'opérateur Maroc Telecom par France Télécom pourrait être "stratégiquement intéressant", a déclaré le PDG de l'opérateur téléphonique français Stéphane Richard au Figaro, en ajoutant toutefois qu'il dispose de moyens financiers limités pour réaliser des acquisitions.

* UNIBAIL RODAMCO (-1,87%) accuse la plus forte baisse du CAC 40. Morgan Stanley a abaissé sa recommandation de pondération en ligne à surpondérer en soulignant qu'il s'agit d'une décision "tactique" liée à la valorisation du titre après sa récente montée (+8,25% depuis le 16 novembre).

* AREVA (-3,17%) accuse la plus forte baisse du SBF 120, pénalisé par le surcoût pour EDF (+0,07%) de l'EPR de Flamanville, projet dont l'italien ENEL a décidé de se retirer.

* GROUPE STERIA, dopé par une note positive d'Exane BNP Paribas, signe la plus forte hausse du SBF 120 (+7,6%).

Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...