Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, attendue en hausse à l'ouverture, toujours dopée par la décision de la Banque centrale européenne (BCE) de lancer un vaste plan de rachats de dettes souveraines.

A 8h27, le contrat à termes sur l'indice CAC 40 gagne 0,98%.

* THALES a annoncé vendredi que le constructeur naval militaire DCNS, dont il détient 35%, prévoyait désormais pour l'exercice 2014 une perte nette de l'ordre de 300 millions d'euros en raison de difficultés concentrées dans les activités de diversification dans l'énergie et certains programmes navals.

* L'ORÉAL. Un dollar fort et la faiblesse des prix du pétrole soutiennent les résultats de L'Oréal, a indiqué le PDG du groupe de cosmétiques Jean-Paul Agon dans un entretien au Wall Street Journal publié vendredi.

* EDF étudie des possibilités d'évolution de sa filiale RTE qui pourraient inclure la vente d'une participation dans l'opérateur du réseau de transport d'électricité français ou une scission partielle, rapporte vendredi l'agence Bloomberg.

* SANOFI a annoncé jeudi soir le versement d'une indemnité transactionnelle de 2,96 millions d'euros à son ancien directeur général Christopher Viehbacher, limogé en octobre dernier.

* RENAULT. Le PDG de Renault-Nissan a relevé jeudi sa prévision de croissance du marché automobile européen en 2015 après l'annonce par la BCE d'un vaste programme de rachat d'obligations d'Etat pour tenter de relancer l'activité, a indiqué à Reuters une porte-parole de l'alliance entre les deux constructeurs.

* MICHELIN a fait état jeudi d'une accélération du marché du pneumatique première monte pour véhicules légers en Europe en décembre, bon signe pour la demande des constructeurs, mais aussi d'un ralentissement du marché du remplacement à cause de l'hiver doux.

* NUMERICABLE SFR. Les actionnaires de Portugal Telecom SGPS ont approuvé jeudi soir la vente de ses actifs portugais à Altice pour 7,4 milliards d'euros.

* KAUFMAN & BROAD, dont les revenus ont crû l'an dernier de près de 6%, se dit prudent pour l'année en cours du fait de la situation économique en France mais le promoteur immobilier est toutefois prêt à réaliser des acquisitions.

* EIFFAGE a fait état jeudi d'une hausse de 2,5% du chiffre d'affaires de sa filiale autoroutière APRR au quatrième trimestre, une augmentation solide du trafic de voitures ayant compensé une stagnation de la circulation des poids lourds sur la fin de l'année.

* MAUREL & PROM a publié jeudi soir un chiffre d'affaires en baisse de 5% en 2014, la compagnie pétrolière ayant notamment subi la baisse des prix du brut.

* BOIRON a indiqué jeudi que le résultat opérationnel 2014 devrait être en progression par rapport à 2013 après avoir enregistré une croissance de 2,1% de son activité au quatrième trimestre. Jusqu'ici, le spécialiste des traitements homéopathiques se déclarait prudent pour 2014. Le groupe a également évoqué le rejet le 19 janvier par la Cour supérieure de Montréal de la demande d'ouverture d'une action de groupe déposée le 13 avril 2012.

* AB SCIENCE a annoncé jeudi que le Comité Indépendant de Revue des Données recommandait la poursuite de l'étude de phase 2 du masitinib, la molécule vedette du laboratoire, dans le traitement du cancer du sein en rechute sur la base des dernières données d'efficacité et de tolérance.

* VRANKEN-POMMERY MONOPOLE a fait état vendredi d'une progression de 2,5% de son chiffre d'affaires 2014 avec une accélération de sa croissance au quatrième trimestre (+4,3%) soutenue par les vins de Provence et de Camargue (+87,2% sur octobre-décembre).

* OENEO a vu sa croissance ralentir durant son troisième trimestre fiscal à 4,3% à périmètre et changes constants, limitant à 13,4% la progression de son chiffre d'affaires sur neuf mois, l'activité de Tonnellerie reculant de 2,2% sur la période octobre-décembre.

* VETOQUINOL a fait état jeudi d'une croissance de 5,2% de son chiffre d'affaires en 2014 (+1,4% en données organiques) après un ralentissement à +4,4% de l'activité au quatrième trimestre (-3,7% en données organiques) lié à la volonté de la société "d'éviter tout sur-stockage de fin d'année" ainsi qu'à la poursuite de son programme de rationalisation de gamme.

* CEGID a fait état jeudi d'une hausse de 3,3% à périmètre constant de son chiffre d'affaires à 266,6 millions d'euros en 2014 et a dit s'attendre à une nouvelle hausse de son résultat opérationnel courant pour 2014.

* COMPAGNIE DES ALPES a confirmé jeudi ses perspectives de cash et de marge pour 2014-2015 après avoir enregistré une hausse de 2,8% de son chiffre d'affaires au titre du premier trimestre de son exercice décalé au cours duquel les destinations de loisirs (+15,3%) ont compensé le recul de 7% des revenus générés par les domaines skiables.

* PIERRE ET VACANCES CENTER PARCS a fait état jeudi d'un chiffre d'affaires en hausse de 16,3% au premier trimestre de son exercice 2014-2015 à 306,8 millions d'euros.

* ETAM DEVELOPPEMENT a annoncé jeudi que son chiffre d'affaires a progressé de 0,4% en valeur réelle en 2014, à 1,22 milliard d'euros.

* LDLC s'est dit "confiant" pour atteindre ses objectifs annuels d'un chiffre d'affaires d'environ 295 millions d'euros et de résultat opérationnel courant de 12 millions d'euros après avoir enregistré une croissance de 16,6% de son activité lors des neuf premiers mois de son exercice décalé 2014-2015.

* SWORD a indiqué jeudi avoir dégagé un chiffre d'affaires en hausse de 10% en 2014 à 117,1 millions d'euros et dit s'attendre pour cette année à une croissance organique supérieure ou égale à 12% et à une marge d'EBITDA située entre 15% et 16%.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Benjamin Mallet)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...