Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, qui a fini en légère baisse une nouvelle séance volatile, la décision de S&P de dégrader plusieurs banques italiennes compte tenu du risque économique en Italie ayant pesé sur un marché rendu euphorique jeudi par les dernières déclarations de la Fed.

L'indice CAC 40 a cédé 0,18% à 4.241,65 points, limitant à 3,23% son gain sur la semaine :

* AIR FRANCE-KLM a chuté de 8,08% à 7,632 euros, son repli le plus élevé depuis le 8 juillet et la plus forte baisse du SBF 120 dans des volumes ayant représenté 2,1 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext. Le groupe franco-néerlandais a pâti de son troisième avertissement sur résultats de l'année.

* ALSTOM (-3,88% à 26,645 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40. Le groupe a annoncé qu'il prendrait en charge une amende qui résulterait d'un accord avec la justice américaine dans une affaire de corruption présumée bien que General Electric se soit engagé à supporter tous les passifs et risques associés au pôle énergie du groupe français.

Par contre, THALES a gagné 3,75% à 45,10 euros. Alstom est intéressé par l'activité de signalisation ferroviaire de Thales, a déclaré Patrick Kron, le PDG d'Alstom, lors de l'assemblée générale du groupe, précisant toutefois que cette activité n'est pas à vendre.

* SANOFI a perdu 1,04% à 75,38 euros avec son indice sectoriel européen (-0,69%, plus forte baisse sectorielle en Europe), plombée par Roche (-6,34%), qui a annoncé l'arrêt d'une importante étude clinique sur un traitement expérimental de la maladie d'Alzheimer.

* Les BANQUES de la zone euro ont reculé de 1,19% dans le sillage des établissements italiens (-2,13%) à la suite de la décision de S&P. SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a perdu 2,16% à 34,46 euros et BNP PARIBAS 1,61% à 48,445 euros.

* En revanche, SOLVAY a progressé de 2,15% à 109,30 euros, plus forte hausse de l'indice CAC 40. Plusieurs investisseurs jugent le groupe de chimie sous-valorisé avec un ratio cours sur bénéfices attendus (PE) de 13,3 contre 15,1 en moyenne pour ses concurrents européens, selon des données Thomson Reuters.

* Les SECTEURS de l'ÉNERGIE (+1,75%) et des RESSOURCES de BASE (+2,2%) ont enregistré les plus fortes hausses sectorielles en Europe à la faveur d'une hausse des cours des matières premières (+2,1% pour le baril de Brent et +1,2% pour le cuivre vers 18h).

APERAM a gagné 2,22% à 24,67 euros, ARCELORMITTAL 1,14% à 9,227 euros, TECHNIP 0,7% à 50,10 euros et TOTAL 0,07% à 42,86 euros.

* De nombreuses VALEURS de RENDEMENT ont été recherchées dans l'environnement actuel de taux bas.

UNIBAIL-RODAMCO (rendement du dividende de 4,32%, selon des données Thomson Reuters) s'est octroyé 1,94% à 210,10 euros, ORANGE (rendement de 4,98%) a pris 1,42% à 14,245 euros et VEOLIA ENVIRONNEMENT (rendement de 4,76%) a progressé de 0,48% à 14,765 euros.

* Les SSII ont été entourées à la suite de la publication trimestrielle de l'américain Accenture, qui a relevé sa perspective de chiffre d'affaires annuel après des résultats meilleurs qu'attendu lors de son premier trimestre fiscal.

SOPRA a bondi de 7,29% à 64,91 euros, plus forte hausse du SBF 120, et STERIA de 7,6% à 16,14 euros alors que leurs actionnaires convoqués en assemblée générale extraordinaire se sont prononcés en faveur de la fusion des deux groupes.

ATOS (+6,19% à 63,50 euros) a également annoncé le rachat des activités informatiques de Xerox pour 840 millions d'euros, en précisant qu'il triplerait ainsi sa taille aux Etats-Unis et deviendrait un des leaders mondiaux du secteur.

ALTEN a grimpé de 3,5% à 34,05 euros.

* SARTORIUS STEDIM (+3,49% à 164,50 euros) a inscrit un nouveau plus haut à 167,70 euros en séance sur fond d'optimisme croissant à l'égard du groupe et sur ses perspectives de croissance.

* CLUB MÉDITERRANÉE a clôturé à 25 euros (+0,4%), soit au-dessus de la nouvelle surenchère du conglomérat chinois Fosun à 24,60 euros par action, qui poursuit ainsi la bataille qui l'oppose au financier italien Andrea Bonomi pour le contrôle du groupe de loisirs.

* ADOCIA s'est envolé de 37,3% à 37,40 euros après que la société française de biotechnologie a annoncé une alliance avec l'américain Eli Lilly portant sur le codéveloppement d'une insuline ultra-rapide pour traiter le diabète de type 1 et 2.

* AB SCIENCE a fini sur un bond de 9,5% à 12,22 euros après des résultats cliniques positifs d'une étude de phase 2 de sa molécule vedette, le masitinib, chez les patients atteints de cancer colorectal non opérable et métastatique, en rechute après un traitement en première ligne.

* HEURTEY PETROCHEM (+4,17% à 26,20 euros) a signé plusieurs contrats pour un montant total de 56 millions d'euros dans le cadre d'un projet majeur de raffinage au Moyen-Orient.

* HI-MEDIA était suspendue ce vendredi en Bourse. Le groupe a annoncé qu'il prévoyait de scinder ses activités via l'introduction en Bourse l'an prochain de sa division dédiée au paiement en ligne, HiPay. La cotation du titre reprendra lundi.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...