Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, attendue en hausse à l'ouverture. A 08h12, le contrat sur l'indice CAC 40 prenait 0,24% :

* ILIAD - Deutsche Telekom, selon une source proche du dossier, considère qu'une offre à 35 dollars par action pour sa filiale T-Mobile US serait nettement insuffisante.

Iliad, qui a proposé fin juillet 33 dollars par action pour racheter 56,6% du capital de T-Mobile US, ou 36 dollars en prenant en compte les synergies anticipées, s'est refusé à tout commentaire. Le groupe publie ses résultats semestriels après la clôture du marché.

* HERMES a fait état d'un recul de sa marge opérationnelle semestrielle pour cause de taux de change défavorables et a confirmé tabler sur une baisse de rentabilité sur l'ensemble de l'année.

* IMMOBILIER, CONSTRUCTION - Le Premier ministre, Manuel Valls, présente à 15h30 un plan de relance du logement, qui devrait comprendre des mesures fiscales et de simplification en vue de favoriser l'investissement.

* TOTAL, GDF SUEZ - Le PDG du groupe pétrolier, Christophe de Margerie, s'est dit jeudi inquiet devant l'évolution de la situation en Ukraine, tandis que le PDG de GDF Suez, Gérard Mestrallet, lui aussi interrogé à ce sujet en marge de l'université d'été du Medef, a estimé qu'il ne fallait pas s'attendre à ce que la Russie suspende ses livraisons de gaz vers l'Europe.

* VIVENDI va encaisser 13,1 milliards d'euros à l'issue de la vente de sa filiale télécoms SFR, soit 450 millions de moins que la somme initialement prévue en raison d'ajustements, a déclaré jeudi son directeur financier, Hervé Philippe.

* UBISOFT a annoncé jeudi qu'il repoussait de deux semaines la sortie de son jeu Assassin's Creed Unity, ajoutant que cela n'aurait pas d'impact sur les résultats financiers annuels du groupe, qui sont confirmés.

* IPSEN a relevé ses objectifs annuels après des résultats semestriels portés par les performances de sa médecine de spécialité (Somatuline aux Etats-Unis et Décapeptyl en Chine). Le résultat opérationnel courant du groupe ressort à 162 millions d'euros (+12,5%).

* NICOX a annoncé un accord exclusif avec le japonais Nitto Medic pour la distribution au Japon d''AdenoPlus, un dispositif médical de diagnostic in vitro. Nitto Medic versera un paiement initial de 500.000 euros à Nicox, le lancement d'AdenoPlus étant prévu dans les 18 prochains mois.

* SOMFY a donné jeudi le coup d'envoi de la séparation de ses deux pôles d'activité, annoncée en mai, qui devrait se traduire par la cotation au Luxembourg de sa branche d'investissement. Le spécialiste des automatismes pour la maison a aussi fait état d'une baisse de 12% de son bénéfice net consolidé semestriel, à 54,8 millions d'euros.

* BONGRAIN a prévenu jeudi que l'embargo russe qui commence à se faire sentir pourrait impacter au second semestre l'équilibre de l'économie laitière, en recherche de marchés de substitution. Le groupe fromager, dont les semestriels ont notamment subi l'effet de la hausse du prix du lait, s'attend à une poursuite des pressions sur ses marges.

* APRIL a enregistré au premier semestre une baisse de 2,2% de son bénéfice net, à 26,6 millions d'euros, l'assureur et courtier subissant notamment l'impact de charges non récurrentes et d'investissements informatiques.

* MAUNA KEA TECHNOLOGIES, spécialisé dans la biopsie optique, a enregistré une perte nette de 7,3 millions d'euros (-6,6 millions un an plus tôt) au premier semestre, marqué par un chiffre d’affaires décevant aux États-Unis au deuxième trimestre du fait de la mise en place de la réforme de la santé.

* VRANKEN-POMMERY a fait état d'une progression de 9,1% de son activité au premier semestre, à 122,1 millions d'euros, portée tant par ses champagnes que ses vins rosés, et s'est dit confiant pour la deuxième partie de l'année, en dépit d'un "environnement européen encore incertain".

(Dominique Rodriguez)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...