Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, qui devrait ouvrir en baisse dans l'attente de la première estimation du PIB américain au deuxième trimestre et de l'issue de la réunion du comité de politique monétaire de la Fed. A 08h30, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 recule de 0,1%.

* TOTAL a interrompu sa montée au capital du russe Novatek après la récente destruction d'un avion civil qui survolait une partie de l'Ukraine contrôlée par des séparatistes pro-russes, a annoncé le directeur financier du groupe pétrolier dont les résultats ont baissé au deuxième trimestre.

* AIRBUS GROUP a annoncé qu'il étudiait la vente de sa participation dans DASSAULT AVIATION "dans le cadre de la refonte de son portefeuille". Airbus Group a annoncé une hausse de 6% de son chiffre d'affaires semestriel à 27,2 milliards d'euros et de 10% de son résultat d'exploitation (Ebit) avant éléments non récurrents à 1,77 milliard d’euros. Le résultat net progresse de 50% à 1,14 milliard d’euros.

* SUEZ ENVIRONNEMENT a publié mercredi des résultats en hausse au titre du premier semestre 2014, portés par une plus-value de cession et par ses activités dans l'eau en Europe. Le groupe a confirmé ses perspectives pour 2014.

* SCHNEIDER ELECTRIC a annoncé un résultat opérationnel stable, qui a bénéficié toutefois de l'intégration du groupe britannique Invensys acquis en janvier.

* EDF - La filiale italienne Edison et le fonds italien d'infrastructures F2i ont signé un accord en vue de créer un nouveau groupe d'énergies renouvelables, a-t-on appris mardi auprès d'une source proche de la situation.

* PSA PEUGEOT CTIROEN a renoué au premier semestre avec un bénéfice opérationnel grâce à des réductions de coûts et à une amélioration de ses prix. Le groupe affiche sur la période un free cash flow opérationnel de 1.667 millions d'euros.

* ERAMET a annoncé que son résultat opérationnel courant était redevenu positif au premier semestre, grâce notamment à l'amélioration du prix du nickel. Cette progression devrait se poursuivre au second semestre à la faveur de la stabilisation des prix du manganèse et du redressement de la production.

* REXEL a abaissé ses objectifs de croissance organique et de marge pour cette année après un premier semestre marqué par un environnement "difficile et incertain".

* TF1 a annoncé mardi soir qu'il était probable que sa chaîne d'informations en continu LCI n'émette plus après le 31 décembre 2014 à la suite de la décision du Conseil supérieur de l'audiovisuel de refuser le passage du payant au gratuit de LCI et de Paris Première. Les actionnaires du Monde, Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse, ont déclaré qu'ils étaient prêts à reprendre la chaîne d'informations en continu.

* M6 a essuyé une forte baisse de ses recettes publicitaires au deuxième trimestre, confronté à l'impact conjugué d'un marché publicitaire amorphe et de la concurrence du Mondial de football au Brésil diffusé sur des antennes rivales. Le groupe a par ailleurs fait savoir qu'il étudiait les recours possibles contre la décision du CSA de refuser le passage de sa chaîne de télévision Paris Première à la TNT gratuite.

* ALTEN entend poursuivre sa stratégie de croissance externe en France et à l'international pour pallier l'anémie de la croissance en Europe. Son chiffre d'affaires a crû de plus de 10% au premier semestre à 680,1 millions d'euros.

* ICADE a signé l'acquisition des murs de sept établissements de soins de premier plan exploités par Capio Santé pour un montant de plus de 260 millions d'euros. Le groupe immobilier a par ailleurs indiqué que Réseau ferré de France avait confié au groupement mené par Icade la réalisation de la nouvelle gare TGV "Montpellier – Sud de France" sous la forme d'un partenariat public-privé.

* SOLOCAL a confirmé son objectif de "retour global à la croissance en 2015" et ses prévisions pour l'exercice 2014 (baisse du chiffre d'affaires comprise entre -3% et -6%). L'éditeur d'annuaires précise qu'il pu réduire son endettement net à 1,12 milliard d'euros, soit une baisse de 460,7 millions par rapport à la fin 2013. Le résultat net au 1er semestre est en baisse de 42,1%.

* SECHE ENVIRONNEMENT a indiqué mardi que son résultat opérationnel semestriel devrait ressortir entre 5,0 et 7,0 millions d'euros, contre 15,6 millions un an plus tôt, après la comptabilisation de 8,4 millions d'euros de charges exceptionnelles. Le chiffre d'affaires hors IFRIC a reculé de 4,4% au premier semestre, le groupe évoquant la fin de contrats majeurs qui avaient contribué significativement à l'activité des activités de Dépollution et de Plates-formes l'an passé.

* COFACE a fait état d'une croissance de 1,8% de son chiffre d'affaires et d'une hausse de 24% de son résultat opérationnel courant, à périmètre et change constants, en ligne avec les objectifs annoncés lors de son introduction en Bourse en juin et portée par la relance commerciale engagée en 2013. L'assureur crédit a également confirmé viser pour 2014 une hausse du chiffre d'affaires comprise entre 1,5% et 2,5% et une croissance moyenne à deux chiffres sur 2013-2016 de son résultat opérationnel courant.

* AKKA TECHNOLOGIES a confirmé mardi son objectif d'une légère progression de son chiffre d'affaires pour 2014 grâce à la hausse au deuxième trimestre de ses ventes à l'international, surtout en Allemagne, qui a compensé un environnement plus difficile en France. Au deuxième trimestre, ses ventes ont progressé de 4,7% à 220,1 millions d'euros.

(Le communiqué: http://bit.ly/1lale6A)

* GFI INFORMATIQUE s'attend à une progression de sa marge opérationnelle en 2014 après avoir enregistré une hausse de 18% de cette marge au premier semestre, à 20,1 millions d'euros. Le groupe déclare rester attentif à toute opportunité d'acquisition. (Le communiqué: http://bit.ly/1nZbvEm)

* CEGEDIM a confirmé ses objectifs financiers pour 2014 après avoir fait état d'une croissance organique de 1% de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre, à 224,7 millions d'euros. Le groupe indique que l'amende infligée par l'Autorité de la concurrence aura un impact négatif de 5,7 millions d'euros sur son résultat opérationnel au 30 juin 2014.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, Matthieu Protard, Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...