Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, attendue en légère hausse à l'ouverture, les investisseurs attendant désormais les chiffres de l'emploi de mai aux Etats-Unis après avoir digéré les mesures de soutien à l'activité annoncées jeudi par la Banque centrale européenne (BCE).

A 8h36, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 gagne 0,11%.

* CHANGEMENTS DANS LE CAC 40 ET LE SBF 120.

VALEO va remplacer VALLOUREC dans le CAC 40 à compter du 23 juin, a annoncé le conseil scientifique des indices d'Euronext. GENFIT et GTT feront leur entrée dans l'indice SBF 120 tandis que NICOX en sortira.

* BNP - Les autorités américaines, qui négocient avec BNP Paribas le règlement d'un litige relatif à des soupçons d'infraction à des sanctions imposées par les Etats-Unis à certains pays, ont suggéré à un moment donné que la banque règle une amende pouvant atteindre les 16 milliards de dollars (11,7 milliards d'euros), selon des sources proches du dossier.

Par ailleurs, le régulateur bancaire de New York demande le départ du directeur général délégué de la banque dans le cadre d'un réglement du contentieux, a-t-on appris jeudi d'une source au fait du dossier.

Le ministre français des Affaires étrangères a de son côté déclaré vendredi que ce contentieux risquait d'avoir des conséquences "négatives" sur le traité de libre échange entre les Etats-Unis et l'Union européenne.

* AREVA, EDF - L'objectif de réduire la part du nucléaire dans la production d'électricité en France de 75% à 50% en 2025 n'est pas atteignable sauf à mettre le pays en difficulté, a estimé jeudi Bernard Bigot, administrateur général du Commissariat à l'énergie atomique (CEA), qui évoque plutôt l'horizon 2050.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT a annoncé vendredi un accord en vue de céder sa participation de 65% dans le danois Marius Pedersen Group à Entreprenor Marius Pedersens Fond pour 240 millions d'euros.

* LUXE - Le titre Prada perdait près de 6% vendredi à la Bourse de Hong Kong, tombant à un creux de deux ans, la maison de haute couture italienne ayant pris de court les investisseurs en annonçant une baisse de ses ventes trimestrielles.

* Le directeur général de l'Agence des participations de l'Etat (APE) David Azéma serait intéressé par la direction générale de Bank of America-Merrill Lynch en France, rapporte vendredi Le Figaro.

* AIR FRANCE-KLM a annoncé vendredi un trafic en hausse de 2,5% et un coefficient d'occupation en progression de 1,6 point (à 83,4%) dans son activité de transport de passagers en mai, tirée par les zones Caraïbes-Océan Indien et Afrique-Moyen Orient.

* HIMEDIA GROUP a annoncé jeudi soir avoir conclu deux accords avec Webedia, dont la vente de L'Odyssée Interactive, éditeur de jeuxvideo.com, confirmant ainsi une information du Journal du Net (JDN). L'action HiMedia, suspendue jeudi en Bourse à la demande de la société, reprendra sa cotation ce vendredi matin à 10h00, a appris Reuters auprès d'une porte-parole de HiMedia.

* SFL a finalisé la cession de ses 29,63% dans la foncière SIIC DE PARIS à EUROSIC pour 309 millions d'euros (24,22 euros par action).

* BOURBON a annoncé avoir engagé des négociations exclusives pour céder au groupe malais Tanjung 51% de la propriété de 9 navires de support à l'offshore opérant en Malaisie. En parallèle, Tanjung a invité BOURBON à entrer dans son capital. Une décision devrait intervenir sur ce point dans les prochains mois.

* MAUREL ET PROM a annoncé le lancement d'une émission d'Obligations à option de Remboursement en numéraire et/ou en actions nouvelles et/ou existantes (ORNANE) venant à échéance le 1er juillet 2019, d'un montant nominal initial d'environ 220 millions d'euros. Ce montant nominal initial est susceptible d'être porté à un montant nominal maximum d'environ 253 millions.

* MANITOU, spécialiste des engins de manutention, a annoncé jeudi une nouvelle organisation pilotée à partir du 1er juillet par un comité exécutif de sept personnes, avec pour objectif d'atteindre à l'avenir une marge opérationnelle comprise entre 6% et 8%.

Pour 2014, Manitou confirme viser un chiffre d'affaires stable à changes constants et une amélioration de sa marge opérationnelle de 50 à 100 points de base (1,8% en 2013).

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Benjamin Mallet)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...