Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, attendue en légère hausse à l'ouverture (+0,2% pour le contrat à terme sur le CAC 40 vers 8h30), la question budgétaire américaine tempérant une statistique économique chinoise jugée encourageante.

* VALEURS CYCLIQUES. L'activité du secteur manufacturier a connu en décembre son rythme de croissance le plus marqué en 14 mois en Chine, à la faveur d'une hausse des nouvelles commandes et de la bonne tenue de l'emploi, selon l'indice PMI HSBC "flash", premier résultat d'une enquête menée auprès des directeurs d'achat.

* SECTEUR AUTOMOBILE. Les immatriculations de voitures neuves ont diminué de 10,3% en novembre dans l'Union européenne, baissant ainsi pour le quatorzième mois d'affilée avec notamment une chute des ventes de RENAULT (-27,7%) et de PSA PEUGEOT CITROËN (-15,6%), selon l'Association des constructeurs européens d'automobiles (Acea).

* ALCATEL-LUCENT a annoncé un accord d'engagements avec Crédit suisse et Goldman Sachs Bank USA portant sur des facilités de crédit de premier rang garanties d'un montant global de 1,615 milliard d'euros.

* PPR envisage d'utiliser le produit de ses cessions d'actifs pour poursuivre son renforcement dans le luxe via des acquisitions, voire la création d'une nouvelle griffe, a déclaré François-Henri Pinault lors d'une interview au Financial Times publiée vendredi.

* VALEURS BANCAIRES. Fitch Ratings a maintenu la note "AAA" attachée à la dette souveraine de la France, au nom de l'économie diversifiée du pays, de la stabilité de ses institutions et de sa marge de manoeuvre en termes de financement.

L'Union européenne se rapproche d'un accord global sur le durcissement des règles de solvabilité des banques grâce à une série d'accords préliminaires qui portent entre autres sur l'application de ces règles à partir de janvier 2014 et sur le plafonnement des bonus dans le secteur.

Par ailleurs, Deutsche Bank a prévenu que des charges de restructuration et de réévaluation de la valeur de certains actifs auraient un impact négatif important sur ses résultats du quatrième trimestre.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, CRÉDIT AGRICOLE. Le courtier français Newedge, filiale commune du Crédit agricole et de la Société générale, envisage de supprimer environ 450 emplois, soit 16% de ses effectifs, au cours des 18 prochains mois, a-t-on appris d'une source proche du dossier.

* TOTAL. Barclays a abaissé sa recommandation sur le titre de "pondération en ligne" à "sous-pondérer".

* SANOFI. Jefferies a relevé sa recommandation de "conserver" à "acheter" sur la valeur, et porté son objectif de cours de 73 à 82 euros.

* RODRIGUEZ GROUP a dit faire du retour à l'équilibre d'exploitation sa priorité pour l'exercice 2012-2013, après avoir accusé une perte opérationnelle creusée à 22,6 millions d'euros sur l'exercice clos au 30 septembre contre un déficit de 13,5 millions un an plus tôt.

Le spécialiste des yachts de luxe a précisé qu'en 2013 l'effet année pleine de la baisse des charges entamée il y a trois ans aura pour conséquence une réduction des coûts de fonctionnement de l'ordre de 25%.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Benjamin Mallet

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...