Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, attendue en baisse après son envolée de la semaine dernière - le contrat à terme sur le CAC 40 cédant 0,3% à 8h - sur fond d'espoirs d'un accord sur la dette grecque alors que Jörg Asmussen, membre du directoire de la BCE a indiqué qu'aucune décote de la dette grecque n'était prévue.

* BANQUES - Les banques européennes ont demandé à la Commission européenne de repousser d'un an à 2014 l'introduction d'une nouvelle réglementation plus stricte en matière de fonds propres, à la suite du report décidé par les régulateurs américains.

* RENAULT prévoit de créer une coentreprise avec le deuxième constructeur automobile chinois, Dongfeng Motor, afin de produire des voitures en Chine, écrit lundi un journal économique chinois.

Les deux sociétés envisagent d'investir 6,5 milliards de yuans (800 millions d'euros) dans une usine d'une capacité de 200.000 véhicules dans la province centrale de Hubei, ont dit des sources de Dongfeng au China Business News.

* BOUYGUES - Bouygues Telecom a finalisé la cession pour 205 millions d'euros de 2.166 pylônes à Antin Infrastructure Partners.

* VIVENDI - Le chiffre de 800 suppressions d'emplois chez SFR est "réaliste", a déclaré samedi une source proche de l'opérateur téléphonique, confirmant une information du Figaro selon laquelle la filiale de Vivendi supprimerait 1.100 postes mais en créerait 300 dans une entreprise qui compte 10.000 salariés.

* ARCELORMITTAL - Le gouvernement français n'exclut pas, à titre transitoire, une prise de contrôle de l'Etat pour l'usine de Florange (Moselle) afin de sauver ses deux hauts fourneaux et ses emplois, ont laissé entendre deux ministres dimanche.

"Nous ne voulons plus de Mittal en France", a en outre déclaré dans un entretien au journal Les Echos, Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif.

* TOTAL - Le PDG de Total a confirmé vendredi, à l'occasion du salon Actionaria, que son groupe avait reçu sept offres de reprises pour sa filiale de transport et de stockage du gaz TIGF.

Des sources proches du dossier avaient dit auparavant que Total avait retenu quatre consortiums pour poursuivre les discussions sur la cession de TIGF, après avoir reçu sept offres de reprise vendredi dernier.

* EADS - Le pacte d'actionnaires d'EADS va être revu dans les prochaines semaines, a déclaré François Hollande à l'issue d'un sommet européen au cours duquel la France et l'Allemagne ont discuté de l'actionnariat du groupe d'aérospatiale et de défense.

* SAINT-GOBAIN - Pierre-André de Chalendar, PDG du groupe de matériaux de construction, a confirmé au salon Actionaria attendre au second semestre une baisse séquentielle du résultat d'exploitation un peu plus forte que ce qu'il anticipait en juillet, conformément à l'avertissement lancé par le groupe fin octobre lors de la publication de son chiffre d'affaires du troisième trimestre.

* ST DUPONT a fait état d'un résultat opérationnel divisé par deux au premier semestre à fin septembre, conséquence des investissements réalisés par le fabricant de briquets et de stylos et d'un effet de base défavorable, tandis que son chiffre d'affaires a augmenté de 8,5% sur la période, l'Europe de l'Ouest (+6,9%) compensant la France (-9,0%) et l'Asie (-8,0%).

"Hors effet de change, le chiffre d'affaires de Hong-Kong est en recul de 16,4% du fait d'un certain ralentissement économique qui a impacté les ventes 'wholesale' vers la Chine. La Chine (-12,4%) est en recul pour les mêmes raisons", a précisé le groupe dans un communiqué.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Gilles Guillaume, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...