Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les scores redeviennent positifs à Wall Street

Marché : Les scores redeviennent positifs à Wall Street

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street qui reprend +1,25% efface d'un coup toutes ses pertes depuis le 1er juin: le 'S&P' revient à 1,5% de son record absolu du 21 mai dernier (2.105Pts ce soir contre 2.130 il y a 15 jours). Les scores redeviennent positifs aussi bien sur le mois en cours que sur l'année 2015.

Les opérateurs parient sur la signature -au bout du bout du suspens- d'un compromis sur le refinancement de la Grèce suite aux 'rumeurs' faisant état d'un effort de l'Allemagne pour faire un pas dans la direction d'Athènes.

Les allemands, sous l'amicale pression de Barack Obama le weekend dernier (lors du G7 en Bavière), seraient prêts à accepter un compromis incluant plusieurs propositions des négociateurs grecs jusqu'ici considérées comme inacceptables par les créanciers.
Les investisseurs espèrent des retombées positives à l'issue de l'entrevue Merkel/Hollande/Tsipras qui se tient ce soir même à Bruxelles.

Même si un regain d'optimisme est compréhensible, le profil de la séance est assez troublant: Jones ou le Nasdaq ont doublé leurs gains entre 16H45 et 17H15 pour afficher de +1,2% sur le S&P500 à +1,33% sur le Dow Jones (qui en termine à très exactement 18.000Pts)... et puis plus rien !

Les scores se sont étrangement figés à partir de 17H15: plus rien n'a bougé pendant plus de 4 heures et demi... et le Dow Jones a fluctué d'a peine 25Pts durant tout ce temps, soit moins de 0,15% de volatilité.

De la pure 'camisole algorithmique' !

Le but probable de la manoeuvre : empêcher les indices US de rechuter alors que le rendement des T-Bonds US à '10 ans' grimpait vers 2,50% (à 2,485% contre 2,435% mardi soir) et celui des 'bons à 30 ans' se dégradait également de +5Pts de base vers 3,215% contre 3,165%

Il semble que le 'chiffre du jour' n'y soit pas pour grand chose: les stocks de pétrole brut américains ont diminué de 6,8 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, après une baisse de plus de 1,9 million la semaine précédente, et les stocks d'essence ont également baissé... de 2,9 millions de barils.

Sur le front des valeurs, plus de 90% des valeurs du Nasdaq ont fini dans le vert mais rares sont les écarts spectaculaires: Alexion grimpait de +6,8%, loin devant Intuit +2,7%, Akamai +2,4%, Adobe +2,1%... et parmi les géants de la cote Microsoft a pris +2,1%, Intel +1,8%, Facebook +1,85%.

En repli, il n'y avait que Regeneron, -2,6% et Tesla -2,1% pour perdre plus de 2%, ensuite, pas d'écarts supérieurs à -1%.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...