Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les résultats trimestriels de Google inférieurs aux attentes

Marché : Les résultats trimestriels de Google inférieurs aux attentes

Marché : Les résultats trimestriels de Google inférieurs aux attentesMarché : Les résultats trimestriels de Google inférieurs aux attentes

SAN FRANCISCO (Reuters) - Google a annoncé mercredi des résultats du premier trimestre inférieurs aux attentes, en raison notamment d'une nouvelle baisse du prix facturé pour les publicités sur ses sites, des données qui font chuter de près de 6% le titre du géant internet dans des échanges d'après-Bourse.

Le nombre de "clics payants" des consommateurs sur les publicités affichées par Google a augmenté de 26% sur les trois premiers mois de l'année, une hausse en-deçà des anticipations de certains investisseurs.

Et le "coût moyen par clic" a baissé de 9%, soit une amplification d'une tendance baissière qui s'explique par le fait que la publicité sur appareils mobiles, moins chères que les publicités en ligne classiques, représentent une part de plus en plus importante du marché.

"C'est un trimestre moyen pour une très grosse entreprise", a estimé Colin Gillis, analyste chez BGC Partners.

Le bénéfice opérationnel a ainsi représenté, sur une base ajustée, 32% du chiffre d'affaires contre 34% il y a un an.

Sur le premier trimestre, Google a dégagé un bénéfice net de 3,45 milliards, soit 5,04 dollars par action, contre 3,35 milliards (4,97 dollar/action) il y a un an.

Hors éléments exceptionnels, le résultat par action ressort à 6,27 dollars.

Sur cette base, les analystes financiers avaient anticipé 6,41 dollars, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires de Google s'est établi à 15,42 milliards de dollars sur la période, ce qui représente une progression de 19% par rapport au premier trimestre 2013. Mais le consensus était de 15,54 milliards.

Google a notamment fait état d'une perte de 198 millions de dollars liée à des "activités non-poursuivies", qui incluent les smartphones de Motorola.

Fin janvier, le chinois Lenovo avait annoncé le rachat de ces smartphones pour 2,91 milliards de dollars (2,11 milliards d'euros), soit la plus grosse opération jamais effectuée par une société chinoise dans le secteur high tech.

(Alexei Oreskovic, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...