Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : 'les profits seront le moteur des marchés'/Fidelity

Marché : 'les profits seront le moteur des marchés'/Fidelity

tradingsat

(CercleFinance.com) - David Ganozzi, gérant allocation d'actifs chez Fidelity Worldwide Investment, a réuni la presse ce vendredi matin, pour faire le point après la violente correction hier sur les marchés actions, liée à la perspective d'un ralentissement du programme d'assouplissement de la Fed d'ici la fin de l'année, si l'économie américaine poursuivait son redressement.

Le gérant a qualifié ce mouvement d''épidermique et exagéré', arguant du pragmatisme de la banque centrale qui n'a pas intérêt à créer de choc brutal.

'Si la Fed change de politique, c'est qu'elle a la conviction d'un redémarrage de l'économie', a-t-il souligné, rappelant le caractère exceptionnel des mesures mises en oeuvre actuellement, reflétant une politique hautement expansionniste.

Il a mis en lumière le redressement du marché immobilier et du travail, la vigueur et la solidité de la demande intérieure, une confiance des ménages qui se tient bien et retrouve les niveaux d'avant 2008, autant d'éléments de constat qui poussent la Fed à diminuer ses injections de liquidités. Seules les coupes budgétaires gouvernementales jettent une ombre au tableau.

La remontée des taux devrait être contrebalancée par la reprise de la croissance mondiale. 'Les profits deviendront alors le véritable moteur des marchés actions', a expliqué le gérant.

David Ganozzi a reconnu par ailleurs que le retournement de la politique de la Fed n'est pas très positif pour l'obligataire, avant de nuancer très vite son propos. 'L'inflation reste très basse et totalement sous contrôle, écartant le scenario de krach obligataire', estime-t-il. Ainsi, les pressions inflationnistes liées aux salaires, les plus répandues, sont faibles.

A l'aune de ce nouvel environnement, marqué aussi par un ralentissement limité des émergents, le gérant a fait part de ses vues positives sur les actions, pour obtenir de la performance, et privilégie les Etats-Unis pour la solide reprise économique et le Japon, pariant sur le redémarrage de la croissance, au détriment de l'Europe, bien que les cycliques pourraient profiter d'une normalisation du contexte économique.

'La zone euro montre des signaux encourageants, avec l'amélioration progressive des indicateurs avancés, et devrait sortir petit à petit de la récession', concède David Ganozzi.

Sur la partie obligataire, le spécialiste a des vues plus prudentes, en raison de la normalisation de la politique monétaire. Il opère une réduction de la duration.

David Ganozzi est 'négatif sur le cash qui ne rapporte rien', soulignant que l'obligataire apporte un surcroît de rendement par rapport au cash.

Enfin, il affiche une opinion neutre sur les matières premières, dans l'attente d'une révision des prévisions de croissance mondiale, préférant les matières premières industrielles plutôt que l'or.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...