Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les places européennes finissent stable

Marché : Les places européennes finissent stable

Marché : Les places européennes finissent stableMarché : Les places européennes finissent stable

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé vendredi une séance hésitante sans grand changement, la hausse des secteurs de l'alimentation et de la santé compensant la baisse des valeurs liées aux ressources de base et à l'énergie.

À Paris, le CAC 40 a pris 7,71 points (0,17%) à 4.550,27. À Francfort, le Dax a gagné 0,09% et à Londres, le FTSE a progressé de 0,17%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a avancé de 0,27%, l'EuroStoxx 50 de 0,26% et le Stoxx 600 de 0,18%.

Les plus fortes hausses sectorielles en Europe sont pour l'alimentation (+1,38%), grâce notamment à un gain de 1,85% pour Nestlé, et pour la santé (+1,35%) dans le sillage d'Actelion qui a pris 16,77% après avoir confirmé une approche du laboratoire américain Johnson & Johnson en vue d'une possible transaction.

Actelion souligne dans un communiqué qu'il n'y a "aucune certitude" quant à l'issue de cette approche. Une personne proche du dossier a dit à Reuters que Johnson & Johnson avait approché Actelion en vue d'un rachat en précisant que le groupe suisse de biotechnologie suscitait un intérêt plus large dans le secteur.

La Bourse de Zurich en a profité pour finir sur un gain de 1,06%.

Le repli sectoriel le plus marqué est pour les ressources de base (-0,87%) sur fond de baisse des cours des métaux industriels. Glencore et Anglo Americain ont ainsi perdu respectivement 1,8% et 1,5%.

A la baisse également, l'énergie (-0,64%) après l'annonce que l'Arabie saoudite ne participerait pas aux discussions prévues lundi à Vienne avec des pays extérieurs à l'Opep en vue d'une limitation de la production.

Les cours du Brent et du brut léger américain ont creusé leurs pertes après cette information, cédant autour de 1,7%.

Les banques (-0,58%) ont elles aussi pesé sur la tendance avec notamment un recul de plus 13% pour Monte dei Paschi di Siena, le sort de son plan de recapitalisation de cinq milliards d'euros continuant de susciter le doute malgré le vote favorable des actionnaires.

A l'heure de la clôture en Europe, Wall Street est en passe de battre à nouveau des records. La séance, marquée par de faibles volumes d'échanges et raccourcie pour cause de Black Friday, s'achèvera à 18h00 GMT.

La progression des indices est cependant limitée et l'euphorie qui a régné sur les marchés après la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine du 8 novembre paraît s'émousser des deux côtés de l'Atlantique.

Sur le marché des changes, le dollar recule de 0,3% face à un panier de devises de référence, victime de prises de profits en réaction au repli des rendements des Treasuries.

Le billet vert a gagné plus de 6% sur octobre-novembre, sa plus forte hausse en deux mois depuis début 2015.

(Patrick Vignal pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...