Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les places européennes en ordre dispersé

Marché : Les places européennes en ordre dispersé

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les bourses européennes entament la semaine en ordre dispersé, alors que la saison des résultats trimestriels des entreprises américaines se poursuit.

Peu avant midi, le CAC 40, l'AEX (Amsterdam), l'Ibex 35 (Madrid) et le Dax cèdent respectivement 0,6, 0,7, 0,8 et 1%. A contrario, le SMI (Zürich), le Footsie MIB (Milan) et le Footsie 100 engrangent 0,1, 0,3 et 1,3%.

Seule statistique macroéconomique notable du jour, les prix à la production industrielle ont reculé de 1% en glissement annuel le mois dernier en Allemagne. Une nouvelle donnée décevante de l'autre côté du Rhin, mais qui ne préoccupe pas outre mesure les opérateurs.

Ces derniers ont surréagi la semaine dernière, estiment les équipes de Rotschild & Cie Gestion, lesquelles soulignent 'que le rythme de croissance au niveau mondial se maintient autour de 2,5-3%' et que 'les derniers chiffres de production industrielle de l'autre côté de l'Atlantique ne confirment pas une inflexion de tendance'.

'Le marché va rester cette semaine à l'affût des discours de plusieurs membres du FOMC de la Fed afin de mieux cerner l'évolution dans les mois à venir de la politique monétaire américaine', commente pour sa part Christopher Dembik, économiste chez Saxo Banque, qui craint 'que les inquiétudes à propos de la croissance et de la politique monétaire fassent encore passer en arrière-plan dans les prochaines séances les résultats d'entreprises aux Etats-Unis qui sont, jusqu'à présent, très encourageants'.

Ceux-ci se poursuivront aujourd'hui avec les comptes des deux géants de l'informatique Apple et IBM.

Légèrement inférieurs aux attentes et assortis d'une révision à la baisse des objectifs annuels, ceux de l'éditeur allemand de logiciels SAP sont sanctionnés à Francfort, le titre accusant la plus forte baisse du Dax avec un repli de 4,4% à 51,7 euros.

A Amsterdam, Philips abandonne pour sa part 3,6% à 21,3 euros après l'annonce d'une perte nette de 103 millions d'euros sur le trimestre écoulé, contre un bénéfice de 281 millions au troisième trimestre 2013.

Enfin, à Paris, le secteur pétrolier est à la peine comme en témoignent les baisses de Total (-1,8%), Technip (-2,3%), Vallourec (-2,4%) et CGG (-5%).


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...