Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les investisseurs limitent les prises de risques

Marché : Les investisseurs limitent les prises de risques

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street avait comblé l'essentiel des ses pertes vers 21H, les 3 principaux indices repassant brièvement 'dans le vert', mais la prudence -et les allègements de précaution- l'ont emporté au cours de la dernière heure.

Les actions US ont terminé en légère baisse mardi (-0,2% en moyenne), les investisseurs limitant les prises de risques à la veille de la publication du communiqué final de la Réserve fédérale et de l'ultime conférence de presse que tiendra Ben Bernanke en début de soirée mercredi.

L'indice Dow Jones a cédé 0,06% à 15.875, le S&P500 -0,31% à 1.781, le Nasdaq Composite -0,14% et le Russel-2000 -0,1%.
Il semble qu'il ne faille plus s'attendre à un puissant rallye de fin d'année, les gérants étant désormais trop occupés à sécuriser des gains d'une ampleur inespérée qu'à tenter de battre des records annuels de hausse que la conjoncture anticipée en 2014 ne justifie pas forcément.

Côté devises, le Dollar semble stabilisé depuis 48H autour de 1,3750/E: c'est donc effectivement la prudence plutôt que des écarts (inexistants)sur les rendements obligataires ou les devises qui a engendré une consolidation des actions mardi.

'Il n'est pas exclu, compte tenu des bons résultats économiques américains, que la Fed ralentisse dès ce mercredi sa politique de soutien à l'économie américaine', estime Daniel Gravier, directeur général de XTB France.

'Mais que ce ralentissement ait lieu ce mois-ci, en janvier ou en mars, peu importe, tout repose sur la capacité des marchés à avoir déjà intégré cette information de ralentissement du QE3, tant elle est majeure', ajoute-t-il.

'Il semblerait que la majorité des analystes continuent d'anticiper une réduction du soutien de la Fed à l'économie américain en 2014, bien que l'élément de surprise ne soit pas à exclure', souligne Rudolf Muscat, trader cher RTFX.

'Soyons clairs: l'objet n'est pas la réduction des achats d'actifs par la Fed mais la réduction des achats en réussissant à caler les anticipations des investisseurs sur une remontée très tardive des taux d'intérêt', indique Philippe Waechter, directeur de la recherche économique chez Natixis Asset Management.

De son côté, Aurel BGC explique que les prix à la consommation seront au coeur des débats en cette première journée de la réunion du FOMC. La faiblesse de l'inflation est clairement la principale inquiétude des 'colombes' au sein du comité de politique monétaire.

Et l'indice des prix pour novembre est ressorti in changé (soit +1,2% en rythme annuel) alors qu'il était attendu en progression marginale de 0,1%.

En ce qui concerne les principaux écarts du jour, quelques achats se sont accélérés sur Seagate +3,1%, Netflix +2,3%, Salesforce et 'HP' +2,1%, Gamestop +1,8%,
Les écarts à la baisse étaient plus nombreux: ils ont affecté JC Penney -3,3%, Regeneron -2,5%, Gilead -1,85%, Celgene -1,5%, Adobe -1,4%, Citrix -1,3%, eBay -1%, Microsoft -0,9%.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...