Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les indices PMI pèsent sur le moral

Marché : Les indices PMI pèsent sur le moral

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les gains des premiers échanges de 2015 se sont estompés rapidement à la Bourse de Paris, sur fond de nouvelles données confirmant la déprime de l'environnement économique en fin d'année dernière.

Ainsi, en milieu de matinée, le CAC40 s'inscrit en repli de 0,8% à 4.238 points, tendance d'ailleurs générale en Europe (-1,1% à Francfort et -0,7% à Londres). Mercredi à New York, le Dow Jones et le Nasdaq ont reculé de près de 0,9%.

Les fabricants français indiquent une nouvelle détérioration de la conjoncture manufacturière à la fin de 2014, au vu de l'indice des acheteurs PMI de Markit qui se replie de 48,4 en novembre à 47,5 en décembre, signalant la plus forte contraction du secteur depuis août.

'Les débats générés par les réformes économiques proposées par le gouvernement ne faisant que commencer, un retournement prochain de la situation reste peu probable' commente Jack Kennedy, senior economist à Markit.

Plus largement, l'année 2014 s'achève sur une conjoncture difficile dans le secteur manufacturier de l'Eurozone : à 50,6 en décembre, l'indice PMI final Markit enregistre un niveau très légèrement inférieur à sa dernière estimation flash de 50,8.

Cet après-midi aux Etats-Unis, les opérateurs seront attentifs aux indices des directeurs d'achat PMI et ISM pour le secteur manufacturier en décembre, ainsi qu'aux dépenses de construction pour le mois de novembre.

Sur le plan des valeurs, Renault perd 1,6% à 59,5 euros et Peugeot 1,4% à 10,1 euros, dans le sillage des immatriculations de voitures particulières neuves en France qui ont chuté de 11% en décembre 2014 par rapport au même mois de 2013.

Société Générale (+0,3% à 35,1 euros) et Crédit Agricole (+0,3% à 10,8 euros) surnagent par contre, aidés par des propos offensifs de Mario Draghi, le président de la BCE, dans une interview au quotidien économique allemand Handelsblatt.

Parmi les titres en hausse du SBF120, Soitec (+3% à plus d'un euro) et Areva se distinguent (+2% à 9,3 euros) se distinguent grâce à des ramassages à bon compte, après avoir essuyé parmi les plus lourds dégagements l'année dernière.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...