Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les gains de la matinée s'affaissent

Marché : Les gains de la matinée s'affaissent

tradingsat

(CercleFinance.com) - Bien orientés en début de séance grâce à un communiqué d'Espirito Santo qui a apaisé leurs craintes, les marchés européens voient leurs gains s'affaisser ou repassent même dans le rouge dans le sillage de Wall Street.

Lisbonne rebondit de 1,2%, devant Milan (+0,7%), tandis que Paris prend 0,2%, Londres, Madrid et Amsterdam (+0,1%), que Francfort et Zurich cèdent 0,1% et Bruxelles 0,3%. A New York jeudi, le Dow Jones perd moins de 0,1%, mais le Nasdaq prend près de 0,3%.

Dans un communiqué diffusé cette nuit, Banco Espirito Santo a avancé un chiffre de 1,2 milliard d'euros pour son exposition à la galaxie Grupo Espirito Santo (GES), sachant qu'elle doit attendre le plan de restructuration de GES avant de se montrer plus précise.

Quoi qu'il en soit, la deuxième banque portugaise affirme d'ores et déjà que les pertes potentielles qui découleront de son exposition à Grupo Espirito Santo ne remettront pas en cause le respect des ratios réglementaires de solidité financière.

'BES dispose d'un coussin de capitaux de deux milliards d'euros qui devrait l'aider à absorber des pertes potentielles', souligne Natixis. 'De plus, en cas de matérialisation d'un scénario très adverse, le gouvernement dispose encore des moyens d'agir'.

Si elle pense que la situation devrait se normaliser à un relatif court terme, la banque française prévient qu'elle 'n'exclue pas un accroissement de la volatilité avec une dynamique baissière des marchés dans les jours à venir'.

A Londres, Imperial Tobacco prend 2,7% à 2730 pence, alors que des sources de presse ont fait état de discussions entre le cigarettier britannique et ses homologues américains Reynolds American et Lorillard.

Lufthansa s'inscrit en retrait de 2% à moins de 14,4 euros à Francfort, dans le sillage d'une dégradation de recommandation chez UBS de 'achat' à 'neutre', avec un objectif de cours ramené de 18 à 15,25 euros sur le titre du transporteur aérien.

A Paris, Ubisoft perd 2,8% à 13,1 euros, au lendemain d'un chiffre d'affaires trimestriel de 360 millions, contre 310 millions attendus par l'éditeur de jeux vidéo, une performance qui était néanmoins largement prévue par les analystes.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...