Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les équipementiers auto se veulent rassurants

Marché : Les équipementiers auto se veulent rassurants

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les titres des équipementiers automobiles repartent de l'avant ce mercredi à Paris. Et pour cause: 'éclaboussés' par extension par le scandale Volkswagen, Montupet, Plastic Omnium et Faurecia ont jugé bon de communiquer pour rassurer les intervenants et leur garantir que non, ils n'ont rien à voir avec la tricherie mise au jour outre-Atlantique.

En conséquence, le trio surperforme nettement le marché, avec des gains respectifs de 6,5, 3,6 et 1,8%.

Implantés dans plusieurs pays susceptibles de demander des comptes à leur tour - certains, comme la Corée du Sud, l'Italie et la France, ont d'ores et déjà annoncé l'ouverture d'enquêtes approfondies -, Montupet, Plastic Omnium et Faurecia ont réagi à quelques heures d'intervalles avec peu ou prou la même stratégie : rappeler les fondamentaux de leurs activités, résolument éloignées du contournement des lois anti-pollution en vigueur.

Plastic Omnium a notifié hier être actuellement 'partenaire de 13 constructeurs automobiles mondiaux dans l'équipement de systèmes de dépollution des véhicules diesel, SCR'.

'Il s'agit d'un système piloté par l'ordinateur de contrôle du moteur (ECU) de la responsabilité exclusive du constructeur automobile', a décrypté le groupe, qui pour cet équipement 'fournit le réservoir d'urée et la pompe pulvérisant la quantité d'urée requise et validée par le constructeur afin de satisfaire aux normes environnementales en vigueur dans chaque pays'. Surtout, Plastic Omnium a précisé n'équiper en systèmes de dépollution aucun des véhicules du groupe Volkswagen épinglés par le rapport de l'agence américaine EPA (Environmental Protection Agency) du 18 septembre 2015.

Faurecia, dont le titre a décroché de plus de 8% hier, a de son côté rappelé être un fournisseur mondial de technologies de contrôle des émissions et que les produits qu'il développe n'intègrent aucun logiciel.

'L'intégration et la gestion de la performance des systèmes de contrôle des émissions relèvent entièrement de la responsabilité des constructeurs', a insisté l'équipementier automobile, qui a aussi souligné que tel est le cas pour tous ses clients globaux, y compris pour le groupe Volkswagen.

A l'instar de Plastic Omnium, Montupet a pour sa part indiqué ne fournir au groupe Volkswagen que les culasses V6 diesel de la marque Audi, en aucun cas concernées par le problème de norme antipollution. Le groupe en a profité pour digresser sur sa situation financière, vantant la vigueur de son carnet de commandes, mais aussi sa bonne trajectoire de croissance et de sa profitabilité.

Il s'attend toujours cette année à des résultats 'conformes à ses objectifs de croissance et de rentabilité' et a enfin réitéré 'ses excellentes perspectives pour l'année 2016'.

Le message semble avoir été reçu 5 sur 5.

(G.D.)


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...