Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les créations d'emploi au plus haut en trois ans aux Etats-Unis

Marché : Les créations d'emploi au plus haut en trois ans aux Etats-Unis

Marché : Les créations d'emploi au plus haut en trois ans aux Etats-UnisMarché : Les créations d'emploi au plus haut en trois ans aux Etats-Unis

par Lucia Mutikani WASHINGTON (Reuters) - Les créations d'emploi aux Etats-Unis ont atteint en novembre leur plus haut niveau depuis près de trois ans et les salaires ont augmenté, ce qui pourrait contribuer à convaincre la Réserve fédérale de l'opportunité d'un prochain relèvement de ses taux d'intérêt.

Le mois dernier, 321.000 emplois non-agricoles ont été créés, soit le nombre le plus important depuis janvier 2012, montrent les données publiées vendredi par le département du Travail.

Ce chiffre est bien meilleur qu'attendu puisque les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne 230.000 nouveaux emplois en novembre.

Autre bonne nouvelle, les chiffres pour septembre et octobre ont été revus à la hausse avec au total 44.000 créations d'emploi de plus qu'initialement annoncé.

Le taux de chômage s'est lui maintenu à un plus bas de six ans, à 5,8%, un pourcentage conforme aux attentes.

Wall Street a ouvert en légère hausse après la publication des chiffres de l'emploi, qui montrent à la fois que l'économie américaine continue de se redresser et que les investisseurs vont bientôt devoir s'adapter à des conditions de crédit moins avantageuses.

LE SALAIRE MOYEN AUGMENTE

Parallèlement, les rendements des obligations d'Etat américaines augmentaient et le dollar gagnait du terrain face au yen et à l'euro, celui-ci retombant sous 1,23 dollar.

"Même si la hausse des taux aux Etats-Unis se profile, nous voyons l'économie commencer à se remettre sur de bons rails, ce qui lui permettra de faire face à la remontée des taux", analyse Atif Latif, directeur du trading chez Guardian Stockbrokers.

LA FED POURRAIT RELEVER LES TAUX DÈS JUILLET

Les futures de taux d'intérêt ont reculé après les statistiques de l'emploi et suggèrent désormais que le marché anticipe une première hausse des taux de la Fed en juillet prochain, et plus en septembre.

Dans le rapport sur l'emploi publié vendredi, des signes montrent en effet que l'amélioration sur le front de l'emploi commence à se traduire par une progression des salaires, un facteur déterminant pour le calendrier que choisira la Fed pour relever ses taux, maintenus à des niveaux historiquement bas depuis décembre 2008.

Le salaire horaire moyen a ainsi augmenté de neuf cents le mois dernier, sa progression la plus marquée depuis juin 2013, et il affiche sur un an une hausse de 2,1%, soit moins que l'augmentation de 3% qui, selon les économistes, pourrait convaincre la banque centrale américaine à augmenter ses taux.

Les économistes sont nombreux à penser que la Fed attendra mi-2015 avant de les relever.

Les créations d'emploi mensuelles aux Etats-Unis sont supérieures à 200.000 depuis dix mois maintenant, du jamais vu depuis 1994, ce qui confirme que l'économie américaine résiste bien au ralentissement en Europe et en Chine et à la récession au Japon.

"Ces chiffres sont très positifs et montrent clairement que la croissance s'améliore", a commenté Ryan Sweet, économiste chez Moody's.

"La meilleure nouvelle, c'est le salaire horaire. S'il continue à s'améliorer dans ces proportions pendant quelques mois, ce sera un signe clair que le marche de l'emploi s'améliore et devrait connaître une embellie spectaculaire l'année prochaine".

Les statistiques de novembre montrent entre autres une légère diminution du chômage de longue durée et une stabilisation, à 62,8%, du taux de participation de la main d'oeuvre, la proportion d'Américains en âge de travailler qui ont un emploi ou qui en cherchent un.

(Lucia Mutikani; Patrick Vignal pour le service français, édité par Marc Angrand)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...