Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les Bourses européennes réduisent leur partes à la mi-séance

Marché : Les Bourses européennes réduisent leur partes à la mi-séance

Marché : Les Bourses européennes réduisent leur partes à la mi-séanceMarché : Les Bourses européennes réduisent leur partes à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont réduit leurs pertes à mi-séance lundi, surtout Londres soutenue par son important compartiment minier, et Wall Street est attendue stable à l'ouverture.

À Paris, le CAC 40 cédait encore 0,79% (34,10 points) à 4.285,89 points à 13h20, après un creux à 4.269 le matin, mais le FTSE réduit son recul 0,40% à Londres et le FTMib (+0,06%) passe dans le vert à Milan.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 abandonne 0,47% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 0,57%.

La Bourse de Francfort est fermée pour la Pentecôte.

L'activité est réduite en Europe en raison du jour férié de la Pentecôte observé dans plusieurs pays et d'un agenda restreint mais les échanges pourraient s'animer l'après-midi avec l'ouverture de la Bourse de New York et la publication de deux indicateurs américains.

Seul secteur en hausse en Europe, les ressources de base profitent d'un bond de 5,5% d'Anglo American à la suite de commentaires positifs de Bank of America Merrill Lynch qui a pratiquement doublé son objectif de cours pour le titre.

Le titre du groupe minier affiche la meilleure performance de l'EuroFirst 300 et aussi du FTSE à Londres.

A Milan, Telecom Italia gagne 3,8% après avoir relevé vendredi ses objectifs de réduction des coûts et le groupe de presse RCS MediaGroup s'envole de près de 20% après avoir reçu une contre-offre de ses actionnaires et du fonds d'investissement InvestIndustria.

La banque Banco Popolare, en hausse de 7,7%, se distingue également avant sa fusion attendue avec Banca popolare di Milano.

A Amsterdam, Philips gagne autour de 1% après avoir annoncé les modalités de la mise en Bourse de sa filiale d'éclairage, dont il espère retirer au moins 694 millions d'euros.

A la baisse, Eutelsat lâche encore 7,3% à Paris, à 18,29 euros, après son plongeon de 27,5% vendredi consécutif à ses résultats et à un abaissement de ses objectifs.

(Véronique Tison pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...