Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les Bourses européennes ouvrent sur une note hésitante

Marché : Les Bourses européennes ouvrent sur une note hésitante

Marché : Les Bourses européennes ouvrent sur une note hésitanteMarché : Les Bourses européennes ouvrent sur une note hésitante

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes démarrent sur une note hésitante jeudi - tandis que l'euro repart en légère hausse contre le dollar - dans des marchés prudents en attendant les commentaires de Mario Draghi sur la situation de la zone euro à l'issue de la réunion de la Banque centrale européenne (BCE).

Le conseil des gouverneurs de la BCE ne devrait, une fois de plus, déboucher sur aucune décision majeure sur ses taux d'intérêt lors de sa réunion de jeudi mais les propos de Mario Draghi trouveront des oreilles attentives au regard de la soudaine envolée de l'euro et du dossier Monte Paschi.

"Les investisseurs cherchent des raisons de s'inquiéter et pour le moment, ils trouvent des sujets politiques", commente un trader allemand, qui estime toutefois que la correction est presque terminée et note que certains investisseurs se sont déjà remis aux achats.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,14% à 3.648,14 points vers 8h35 GMT. À Francfort, le Dax est stable et à Londres, le FTSE gagne 0,08%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 avance de 0,27%, après avoir effacé en une semaine ses gains accumulés depuis le début de l'année en raison des tensions politiques en Italie et en Espagne.

Monte Paschi reprend 2,78% en Bourse de Milan après avoir dit que le montant définitif des pertes relatives à des opérations sur dérivés entre 2006 et 2009 était de 730,3 millions d'euros à la fin de 2012, avant prise en compte de tout impact fiscal.

Les investisseurs seront également attentifs au Conseil européen, où la récente poussée de l'euro devrait également être abordée, ainsi qu'à une série de statistiques en Europe et aux Etats-Unis, et réagissent à la publication des résultats de quelques poids lourds de la cote.

Crédit suisse prend 1% après avoir relevé ses objectifs de baisse de coûts et publié un bénéfice inférieur aux attentes pour le quatrième trimestre.

L'indice des bancaires est retombé de 4,4% en une semaine après son rally de janvier.

Sanofi chute de 3,8% après une prévision de bénéfice par action stable, voire en baisse de 5% en 2013, par rapport à celui de 2012, qui a déjà diminué de 12,8% sous le poids des pertes de brevets des grands médicaments du groupe aux Etats-Unis.

Alcatel-Lucent s'adjuge près de 10% à la suite de l'annonce du départ de son directeur général Ben Verwaayen, après une perte plus lourde que prévu en 2012.

HeidelbergCement gagne 4,9% après l'annonce d'un bénéfice opérationnel en hausse de 10,9% au quatrième trimestre, en ligne avec les attentes du marché, et du relèvement de 67% de son objectif de réduction de coûts, à un milliard d'euros, sur l'année.

Le Bund est stable en attendant la réunion de la BCE et l'adjudication espagnole, considérée comme un test pour savoir si le scandale de corruption qui affecte le parti au pouvoir peut avoir des effets durables. La tension se maintient sur les rendements italiens et espagnols.

L'euro se maintient sous la barre des 1,36 dollar, alors que la livre stagne0 autour de ses plus bas en attendant l'issue des réunions de la BCE et de la Banque d'Angleterre.

Les cours du Brent repassent au-dessus de la barre des 117 dollars le baril dans l'espoir que la réunion de la BCE confirme le sentiment d'une amélioration de la conjoncture européenne.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...