Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les Bourses européennes évoluent en baisse à la mi-séance

Marché : Les Bourses européennes évoluent en baisse à la mi-séance

Marché : Les Bourses européennes évoluent en baisse à la mi-séanceMarché : Les Bourses européennes évoluent en baisse à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent en baisse à mi-séance et Wall Street est également attendue dans le rouge à l'ouverture, les difficultés budgétaires aux Etats-Unis et la crise européenne pesant lourdement sur la tendance.

À Paris, le CAC 40 cédait 0,2% à 3.400,70 points vers 11h45 GMT. À Francfort, le Dax perdait 0,94% et à Londres, le FTSE reculait de 0,43%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 cédait 0,66%.

Les notes de crédit de pays de la zone euro restent soumises à des risques, a déclaré vendredi un responsable de la notation souveraine de Moody's en confirmant que l'agence livrerait une nouvelle évaluation pour la France dans les semaines à venir.

Selon des sources de Reuters, le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a de son côté demandé au Conseil des experts économiques de réfléchir à des propositions de réformes économiques pour la France, craignant un décrochage de la deuxième économie de la zone euro.

Autre nouvelle préoccupante pour la santé de l'économie européenne, le ministère de l'Economie allemand a par ailleurs annoncé qu'il prévoyait un ralentissement de la croissance de la première économie d'Europe au quatrième trimestre 2012 et au cours des trois premiers mois de 2013.

La difficulté de la Grèce à trouver un accord pour obtenir une prochaine tranche d'aide internationale préoccupent aussi particulièrement les investisseurs. Un haut responsable européen a estimé qu'il était peu probable que les ministres de la zone euro qui se réuniront lundi à Bruxelles puissent prendre une décision sur le déblocage de l'aide à la Grèce lors de cette réunion.

D'autres sources du ministère des Finances grec ont annoncé qu'Athènes envisage de reconduire l'échéance de cinq milliards d'euros de bons du Trésor qui doivent arriver à terme le 16 novembre prochain, car Athènes ne prévoit pas de recevoir la prochaine tranche d'aide internationale avant la fin du mois.

Ces informations ont éclipsé la publication d'indicateurs chinois meilleurs que prévu, qui augurent d'un léger rebond de la deuxième économie chinoise.

Les valeurs cycliques souffrent particulièrement, le secteur de l'assurance cédant 1,71%, les bancaires et les minières reculant respectivement de 1,67% et de 0,79% tandis que les valeurs défensives du secteur de la santé gagnaient 0,44%.

L'action crédit agricole chutait de plus de 6% après la publication d'une perte nette de 2,85 milliards d'euros au titre du troisième trimestre.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse, hormis le Nasdaq qui pourrait gagner environ 0,1% à l'ouverture.

Dans ce contexte de grande incertitude, l'euro repart nettement à la baisse, touchant de nouveau un plus bas de deux mois contre le dollar et reculant également brutalement face au yen.

Les Bunds allemands et les cours de l'or bénéficient de l'inquiétude ambiante, et jouent pleinement leur rôle de valeur-refuge. Le métal jaune pourrait enregistrer sa plus forte progression hebdomadaire depuis fin janvier.

Les cours du Brent repartent à la baisse, sous pression face à la faiblesse des prévisions pour l'économie mondiale, menaçant la demande de carburant.

Catherine Monin pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...