Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les Bourses européennes dans le vert à mi-séance

Marché : Les Bourses européennes dans le vert à mi-séance

Marché : Les Bourses européennes dans le vert à mi-séanceMarché : Les Bourses européennes dans le vert à mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent dans le vert jeudi à mi-séance, à l'exception de Londres, pénalisée par un vif rebond de la livre sterling, et Wall Street est attendue en légère hausse à l'ouverture dans un climat attentiste à la veille de la publication des chiffres mensuels de l'emploi aux Etats-Unis.

La tendance en Europe est soutenue par les valeurs financières sur fond de discussions en vue de rapprochements dans le secteur bancaire mais également par les minières qui se relèvent après la glissade des derniers jours.

Le CAC 40 parisien gagne 42,11 points (0,95%) à 4.480,33 vers 10h25 GMT. Le Dax à Francfort prend 0,4%. Le FTSE à Londres (-0,07%) s'est retourné à la baisse, un sursaut du sterling face au dollar pénalisant les exportateurs. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro et le FTSEurofirst 300 progressent respectivement de 0,8% et 0,7%.

La devise britannique, qui a beaucoup baissé dans le sillage du vote du 23 juin pour une sortie de l'Union européenne, grimpe dans la foulée de l'annonce d'un redémarrage de l'activité manufacturière au Royaume-Uni.

Dans la zone euro, en revanche, ce secteur a ralenti, notamment en France et en Italie.

Aux valeurs, les banques (+2,42%) se distinguent avec notamment +5% pour Commerzbank et +3,9% pour Deutsche Bank.

Les deux premières banques allemandes ont parlé fin août d'un projet de fusion mais ont décidé de ne pas aller plus loin pour l'instant, a déclaré une source informée des discussions.

A Paris, Orange, qui discute avec le premier opérateur mobile iranien, Mobile Telecommunication Company of Iran (MCI), en vue d'une éventuelle coopération dans plusieurs domaines, perd 1,35%, la plus forte baisse du CAC.

La Bourse de New York a fini en baisse mercredi, le S&P-500 accusant sa première perte mensuelle depuis février. Les traders joueront jeudi la prudence tout en surveillant les chiffres hebdomadaires des inscriptions au chômage aux Etats-Unis. Le marché attend surtout la statistique mensuelle de l'emploi, qui sera publiée vendredi et dira si la perspective d'une nouvelle hausse des taux d'intérêt aux Etats-Unis continue de se rapprocher.

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...